Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Festival " Sintra-Misty 2010" : Hindi Zahra envoûte le public portugais




La chanteuse Hindi Zahra qui a représenté le Maroc au Festival de musique et de paroles "Sintra-Misty 2010" a envoûté de sa voix voluptueuse et nostalgique un public venu nombreux dimanche soir assister à son concert au centre culturel Olga Cadaval à Sintra (nord de Lisbonne).
La perle soul méditerranéenne a offert au public portugais et aux membres de la communauté marocaine un souvenir intarissable en interprètant un cocktail de chansons en anglais et en berbère brassant folk, soul, blues ou encore les rythmes du Souss, lors d'une prestation à la clôture de la première édition du festival (15-17 octobre) à laquelle a assisté l'ambassadeur du Maroc au Portugal, Mme Karima Benyaich.
Un zeste de swing ajusté dans le chant, un léger voile dans la voix et les mains lestées de bracelets et de bagues multicolores, l'artiste, native de Khouribga et partie très jeune (13 ans) en France, a hérité de ses ancêtres marocains un timbre de voix qui peut chanter toutes les cultures, en anglais, en français et en berbère.
" Ce brassage émane du Maroc. J'appartiens à une culture où il n y a pas de frontières entre les musiques. Etant issue d'une famille d'artistes berbères, mes oncles m'ont initié à la musique traditionnelle du gnaoua, à la folk de Dylan, au reggae de Marley, mais aussi aux rythmes ancestraux et aux belles mélodies du répertoire berbère", a-t-elle à la MAP.
L'artiste confie qui se dit une nomade invétérée affirme être très attachée au Maroc, qui constitue grâce à sa richesse et sa diversité " une passerelle culturelle entre l'Afrique, l'Orient et l'Occident ", a-t-elle dit tout en formulant le souhait de se produire prochainement dans des festivals dans son pays natal et collaborer avec des artistes marocains.
Auteur, chanteur, compositeur et multi-instrumentiste, elle a réalisé de bout en bout en 2010 son premier album " Handmade" ("Fait main"), aux accents blues, folk et orientaux, dans lequel elle livre à travers des morceaux tels " beautiful tango " ou " oursoul " très applaudis sur bien des scènes, des textes planants et sensuels à l'ambiance folk.
Hindi Zahra fait partie de 10 artistes en lice pour le prix Constantin, trophée qui récompense un artiste pour son travail au cours de l'année et dont la remise est prévue le 12 novembre prochain à l'Olympia.

MAP
Mercredi 20 Octobre 2010

Lu 264 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs