Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Festival Issni N'Ourgh du film amazigh : Le film “Aghrrabou” d'Ahmed Baidou remporte le Grand prix




Festival Issni N'Ourgh du film amazigh : Le film “Aghrrabou” d'Ahmed Baidou remporte le Grand prix
Le long métrage "Aghrrabou" (le bateau), du réalisateur marocain Ahmed Baidou, a remporté le Grand prix de la 6ème édition du Festival international Issni N'Ourgh du film amazigh (FINIFA), qui a pris fin dimanche soir à Agadir.
Ce film de 90 minutes raconte le quotidien des habitants dans un village côtier du sud du Maroc où ils cherchent la paix et la sécurité. Il se compose de trois histoires qui se développent et se croisent autour d'une même thématique : militer contre l'humiliation et l'injustice d'Amghar et de ses sbires.
Né en 1970, Ahmed Baidou compte à son actif une intense activité professionnelle en tant que comédien, scénographe, réalisateur et cadreur.
Il a étoffé son palmarès avec la réalisation en 2007 de son court-métrage "Les Poupées en roseau", couronné par le premier Prix à la 4ème édition du Festival international du film oriental de Genève en 2008 et le Prix du jury à la 3ème édition du Festival du court-métrage de Sébou à Kénitra en 2008.
Son autre court-métrage "Tamuktit" (la mémoire) a gagné le Prix de la meilleure réalisation au Festival d'Ouarzazate en 2009 et le Grand prix du Festival de Martil.
Alors que le comédien marocain Hassan Bardouaz a remporté le Prix de la meilleure interprétation masculine pour son rôle dans le même film "Aghrrabou", le Prix de la meilleure interprétation féminine est revenu ex aequo à l'actrice marocaine Zahia Zahidi pour son rôle dans "Le Fils du vagabond" de Massoud Bougarne et à l'Algérienne Hassiba Aït Jabra pour son rôle dans "Le Sang et l'argent" de Idir Saoudi.
Dans la catégorie du film documentaire, le premier Prix a été remporté par "Abdelkrim et la guerre du Rif" du réalisateur français Daniel Cling, tandis que le Prix du meilleur court métrage est revenu ex aequo à "Yidir" du réalisateur algérien Tahar Houchi et à "Ansite" du Canarien Armando Ravelo.
Près d'une trentaine de films marocains et étrangers de différentes sensibilités artistiques ont été en lice pour les prix de cette sixième édition. 

MAP
Mercredi 3 Octobre 2012

Lu 357 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs