Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Festival Azalay de Ouarzazate : Le rendez-vous des musiques d’Afrique




Festival Azalay de Ouarzazate  : Le rendez-vous des musiques d’Afrique
La province d’Ouarzazate, en partenariat avec la Fondation du grand Ouarzazate pour le développement durable, la Commune urbaine, le Conseil provincial du tourisme et Ouarzazate Film commission, organise, du 21 au 23 avril 2011, la 1ère édition du Festival ‘’Azalay’’, un nouvel événement culturel et artistique qui vient enrichir le paysage culturel du Maroc et du continent africain.
Principalement dédié à la culture et aux musiques d’Afrique, ce Festival est organisé dans une région qui a longtemps été un carrefour commercial dynamique en termes d’échanges transahariens entre les pays du Sud et du Nord du continent africain, via des routes caravanières qui reliaient le Maroc à l’Afrique noire. Ces rapports étaient, non seulement économiques, mais également culturels et artistiques.
Passés maîtres du rythme, les artistes africains sont à l’origine de nombreux styles musicaux qui ont conquis le monde. Ainsi le blues, le jazz, le rock, le reggae, la bossa nova, la salsa,  le hip-hop et le rap sont tous dérivés de tempos africains, même s’ils sont nés aux Etats-Unis ou ailleurs.
En révélant la place de choix qu’occupent les musiques d’Afrique dans le monde, le Festival ‘’Azalay’’ créera des espaces de dialogue entre musiciens et intellectuels de tous les horizons d’une part, et entre professionnels de la musique d’autre part.
Au niveau régional, le Festival déclenchera une nouvelle dynamique dans les secteurs sociaux, économiques et culturels du Grand Ouarzazate.
Parallèlement à son déroulement, il verra la tenue d’un colloque, sous le thème :«Maroc-Afrique subsaharienne : Quelle histoire et quelle culture en commun?», ainsi qu’un salon des produits du terroir et d’artisanat de la région de Ouarzazate et d’Afrique.
Cette manifestation, c’est donc trois jours de fête et de musiques africaines, 25 concerts et 400 artistes.
Les meilleurs ensembles populaires de la région de Ouarzazate seront présents: Rekba de Zagora, Ahwach Aglagal de Taliouine, Ahaïdous de Kelâat M’Gouna, Ahwach Ouintjgal (près de Taznakht), Ahwach de Talouet et Ahwach de Ouarzazate.
Le Souss-Massa-Drâa sera représenté par Fatima Tabaâmrant, Oudaden  et Mohammed Mallal. Batoul  Marouani, qui représentera les provinces sahariennes, apportera au festival un  air de musique hassanie.  
Originaire d’Afrique noire, la musique gnaouie est également au programme grâce à Mahmoud Guinéa, le grand Mâalem gnaoui d’Essaouira, qui complètera le tableau.
Venus de plusieurs pays du continent, des artistes de renom se produiront lors des trois soirées  du Festival. Il y aura  là, Alpha Blondy et The Solar System (Côte d’Ivoire), Ismaël Lo (Sénégal),  Kareyce Fotso (Cameroun), Mounira Mitachala (Tchad), Abdallah Ag Oumbadougou (Niger) et Habib Koïté (Mali).
Une forte synergie s’est créée autour du Festival ‘’Azalay’’ à Ouarzazate où les parties prenantes et les compétences de la ville  et de la région se sont mobilisées pour sa réussite. 

Ils ont dit

-Mohammed Saïd Mrani, président du Conseil provincial du tourisme de Ouarzazate : « Ce Festival vient à point nommé pour garnir le calendrier d’animation de Ouarzazate, créer une dynamique autour de cette ville, et faire parler d’elle à l’échelle nationale et internationale. Le choix de la date du Festival n’est pas fortuit. Car le plus important, c’est qu’il aura lieu en période de haute saison du tourisme national et international, et des RME. Mais à l’avenir, on va essayer de  décaler sa date vers la basse saison. »
-Jamal Aâtif, directeur technique du festival : « Pour moi, le Festival Azalay, c’est une fierté parce que je suis originaire de la région, de Skoura plus exactement. Bien que je sois né en France et que j’y aie grandi, j’ai toujours aimé la région de Ouarzazate car mon père me l’a fait aimer. Avec Brahim El Mazned, on a construit un projet parce qu’Ouarzazate doit avoir son propre Festival à dimension internationale. Je trouve qu’il est anormal que la ville  n’ait pas son festival alors que toutes les autres villes du Royaume ont le leur. Moi qui ai parcouru le monde, j’ai constaté que des petites villes de rien du tout ont un festival de dimension internationale. Alors, pourquoi pas Ouarzazate ?Nous avons les compétences, et les espaces. Et justement, quand je parle de Ouarzazate à travers le monde, ça fait rêver. Et donc voilà,  le festival est né. Et nous allons tous nous battre pour le  pérenniser.
Sur le plan technique, on n’a pas choisi l’espace habituel qu’utilisent les autres festivals sur Ouarzazate, à savoir la place de la kasbah. Nous, on a pris sur  la route, ce qui va nous permettre d’avoir un effet amphithéâtre, du fait de l’inclinaison de la route, et cela nous permettra aussi d’avoir une capacité d’accueil beaucoup plus grande et plus confortable. Au niveau du  son, on utilisera un système Linarès qui porte assez loin et assure un confort d’écoute parce que nous allons mettre en place trois écrans géants. Donc, ça va être vraiment confortable au niveau visuel.  »
-Brahim El Mazned, directeur artistique du Festival : « C’est un nouveau festival qui rejoint le circuit  des festivals nationaux qui font aujourd’hui la fierté du  Maroc. Mais Azalay  fait exception parce qu’il sera un espace dédié aux musiques d’Afrique, à l’expression actuelle des Africains,  et aux nouvelles tendances des musiciens africains.
Ouarzazate sera, du 21 au 23 avril, une capitale africaine où de grands noms de la musique du continent  et des artistes émergents seront présents, et  honoreront l’Afrique. Ils seront accueillis par les Ouarzazis et les institutionnels parce que la ville a une identité africaine très forte. Et aujourd’hui, ce festival est l’occasion rêvée pour relancer cette destination et lui donner un grand élan. Ouarzazate marquera l’histoire avec ce Festival qui sera une plate-forme d’expression pour les musiques et les cultures d’Afrique.»

Propos recueillis par M. C
Lundi 21 Février 2011

Lu 1445 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs