Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ferrer s’impose à Buenos Aires, Nishikori maître à Memphis




Ferrer s’impose à Buenos Aires, Nishikori maître à Memphis
L’Espagnol David Ferrer a renoué avec la victoire après sept finales perdues d’affilée en remportant le tournoi sur terre battue de Buenos Aires aux dépens de l’Italien Fabio Fognini, battu en deux sets 6-4, 6-3 dimanche en finale.
Le N.5 mondial, 31 ans, avait notamment perdu trois fois de suite en finale cet automne à Stockholm, à Valence, puis à Paris-Bercy. Il s’agit du 21e titre de sa carrière, le 11e sur terre battue.
Ferrer a battu l’un des hommes en forme du moment. Fognini, 14e mondial, venait de remporter le tournoi de Vina del Mar, au Chili, après s’être illustré en contribuant à la victoire de l’Italie sur l’Argentine au premier tour de la Coupe Davis. Au début du mois, à Buenos Aires déjà, il avait gagné ses deux simples et le double. Il restait sur 23 succès lors de ses 24 derniers matches sur terre battue.
L’Espagnol l’a pris à la gorge dès les premiers échanges, en remportant 12 des 18 premiers points pour mener 3 à 0. Dominateur, il n’a eu besoin que d’1h 14 min pour boucler sa septième victoire en autant de matches contre Fognini. 
“C’était une finale très importante pour moi car je n’avais pas gagné de titre depuis longtemps”, a déclaré Ferrer, dont le dernier trophée datait de janvier 2013 à Auckland (sur dur).
Le Valencien avait changé son programme au dernier moment et accepté de remplacer Rafael Nadal, dont la rentrée sur terre battue a été différée à cause d’un mal de dos. C’est la sixième fois d’affilée que le tournoi de Buenos Aires est gagné par un Espagnol.
Le Japonais Kei Nishikori a pour sa part conservé son titre au tournoi sur dur de Memphis en battant le Croate Ivo Karlovic en deux sets 6-4, 7-6 (7/0) dimanche en finale.
C’est le quatrième titre de la carrière du Japonais, 16e mondial, âgé de 24 ans. Le dernier datait de l’an passé à Memphis.
Nishikori a fait le dos rond face aux premières balles du géant croate (2,08 m), auteur de vingt aces.
Deux balles de break lui ont suffi pour s’emparer du service de Karlovic, 80e mondial, dans la première manche. Dans la seconde, après sept occasions manquées, il a profité de l’effondrement du vétéran croate de 34 ans dans le tie-break.
C’est la première victoire de Nishikori sur Karlovic en trois rencontres.
AFP
 

Mercredi 19 Février 2014

Lu 101 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs