Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fermeté et affection, maîtres mots d’une bonne éducation




Les enfants élevés avec un bon mélange de fermeté et d'affection ont le plus de chances de réussir dans la vie, selon une étude du think tank britannique Demos intitulée «building character».
L'étude, qui porte sur plus de 9.000 foyers, montre qu'un bon équilibre entre la fermeté et l'affection favorise plus la capacité des enfants à vivre en société et à s'intégrer qu'une éducation autoritaire, laxiste ou absente, rapporte la BBC.
Selon le rapport, les enfants élevés selon l'approche de «fermeté affectueuse», ou «tough love» en anglais, ont plus de chance de développer des qualités telles que l'application, l'autorégulation et l'empathie, qui sont déterminanates dans les choix de vie, la mobilité et les opportunités. Ces qualités se forment dès le plus jeune âge chez les individus.
De plus, les différences dans le caractère des enfants disparaissent quand le style d'éducation et la confiance des parents sont pris en compte, ce qui prouve que l'éducation parentale a le plus d'influence, selon les auteurs de l'étude.
 

SLATE
Jeudi 12 Novembre 2009

Lu 352 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs