Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fenêtre... Paulo Coelho : de la lumière avant tout




Il est fort évident que les grandes œuvres sont celles qui intriguent et stimulent le besoin de connaître chez l’homme. Universelle, l’œuvre d’art est un dialogue avec l’être en tant que profondeur non seulement psychologique, mais surtout ontologique. Pour qu’elle ne passe pas pour nulle et non avenue, l’œuvre d’art a le devoir d’œuvrer à racheter l’homme de sa condition d’incompatibilité avec le monde. Dans ce sens, la littérature de l’écrivain brésilien Paulo Coelho est bel et bien une main tendue au lecteur universel afin de l’aider de sortir des gouffres de sa tragédie d’être dans un monde tellement complexe. L’écriture de Paulo Coelho est une danse avec la lumière du monde. En effet, prose du monde et poésie de l’âme, elle se propose de condamner la bêtise humaine qui consiste à techniciser l’humain au détriment de sa qualité première d’être : méditer. Pareillement à celle des maîtres soufis, l’écriture de Paulo Coelho est une méditation continue qui interroge la part occultée de l’être. Elle est un voyage sans frontières dans les labyrinthes de son existence et, par là même, une expérience nostalgique qui vise à éveiller le secret d’exister qui n’est autre qu’être en paix.
Le lecteur de Paulo Coelho est invité à se rencontrer dans les récits des autres (les personnages) étant donné que la quête de la paix intérieure est une question œcuménique partagée entre tous les êtres humains. Lecteur des textes à grande facture spirituelle,  Paulo Coelho a l’art et la manière de sidérer son lecteur avide de spéculation. Si ses textes comptent parmi ceux qui se vendent le mieux dans le monde, c’est parce que les histoires qu’il raconte touchent directement le lecteur dans son for intérieur. Elles éveillent en lui le besoin de recueillement et de voyage sensoriels en tant que structures sine qua non de la définition de l’expérience être dans le monde. Si, en définitive, la peur de l’homme est une peur de l’avenir, de l’incertain et de l’inconnu, la lecture de Paulo Coelho permet à cet homme là de se réconcilier avec l’instant et de penser positivement l’avenir. Tout se passe ici comme si l’avenir et le devenir de l’être étaient le produit de sa propre pensée. C’est là le fondement de la leçon de Paulo Coelho, laquelle leçon se centre essentiellement sur la méditation comme moyen de libération des énergies de l’âme. Dans son best seller L’alchimiste, Paulo Coelho raconte à son lecteur l’histoire du jeune berger Santiago qui part à la quête d’un rêve en plein désert.
En subtil connaisseur des secrets du monde, l’alchimiste lui apprend à écouter son cœur tout en croyant fermement à son rêve et en apprenant à lire les messages que lui transmettent les signes de la nature. L’alchimiste lui apprend également, comme ultime leçon : « qui que tu sois et quoi que tu fasses, lorsque tu veux vraiment quelque chose, c’est que ce désir est né dans l’Ame de l’Univers. »  À travers ses écrits, Paulo Coelho invite son lecteur à vivre suivant la logique de son épanouissement sensoriel, et ce en ayant une légende personnelle à vouloir réaliser. Au demeurant, de L’alchimiste à La solitude du vainqueur tout en passant par d’autres textes tels Onze minutes et Le zahir, le fil fédérateur qui réunit le monde imaginaire de Paulo Coelho demeure l’infinitude de l’expérience de l’intériorité comme étant le moteur et l’instigateur de toute créativité et de toute productivité humaines. Pour Paulo Coelho, en effet, l’inspiration, si inspiration il y a, émane d’un télescopage mental et intuitif entre l’âme de l’être et l’âme du monde.
Paulo Coelho dessine les contours d’un miracle possible, en ceci qu’« un miracle, c’est ce qui emplit notre cœur de paix », écrit-il. Reste à dire que Paulo Coelho défend plus le sens de la spiritualité que l’humanité peut avoir en partage et non une religion en particulier. Il défend la lumière, rien que la lumière de la vie. Il est, tout compte fait, conscient que si le cultuel sépare, le spirituel, lui, réunit…

Atmane Bissani
Jeudi 18 Mars 2010

Lu 582 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs