Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fenêtre : De la nécessité de l’esprit des Lumières




Sous le titre « L’esprit des Lumières », Tzvetan Todorov a choisi de retracer le cheminement des Lumières en tant que courant de pensée dont les tenants et les aboutissants ne sont autres que le liberté et la dignité de l’homme. « Sur quel socle intellectuel et moral voulons-nous bâtir notre vie commune ? », s’interroge Todorov depuis les premiers lignes de son ouvrage. Et, en guise de réponse, il avance : « le versant humaniste des Lumières. » Mais d’abord, qu’est-ce que les Lumières ? Historiquement, les Lumières désignent le mouvement rationnel qui a donné lieu à ce qu’on appelle communément aujourd’hui le siècle des Lumières, c'est-à-dire le XVIIIe siècle français. En cette période de l’Histoire de l’Europe en général et l’Histoire de la France en particulier, philosophie, littérature, arts et sciences ont connu un essor considérable grâce à la libération de la pensée des décombres de l’âge des superstitions, ce qui va déterminer le cheminement de l’Europe et de la France dans les voies des grands acquis de l’Histoire. Nombreuses sont les références qui ont favorisé l’avènement des Lumières comme réaction contre le dogmatisme et l’obscurantisme qui ont dominé l’Europe pendant si longtemps. Retenons dans ce contexte le cogito cartésien « je pense donc je suis » qui aura des retentissements on ne peut plus monumentaux sur le devenir de la pensée libre et libérée des impératifs relatifs à la religion en premier lieu. Pour Descartes, en dehors de la pensée, l’existence n’est pas. Tout se passe ici comme si la définition de l’être était inhérente à la définition de son mode de pensée. S’il a une pensée rationnelle son être est rationnel ; s’il a une pensée superstitieuse, son être est superstitieux. Le XVIIIe siècle comptera à son actif le mot de Descartes et en fera usage dans tous les domaines de la vie. Ainsi, à la question qu’est-ce que les Lumières, le philosophe Emmanuel Kant répondra : c’est « la sortie de l’Homme de sa minorité dont il est lui-même responsable. Minorité, c'est-à-dire incapacité de se servir de son entendement sans la direction d’autrui, minorité dont il est lui-même responsable puisque la cause en réside non dans un défaut de l’entendement mais dans un manque de décision et de courage de s’en servir sans la direction d’autrui.» Tout est bien dit dans cette réplique qui résume l’esprit des Lumières, ses objectifs et ses fins. Les Lumières avaient effectivement pour dessein et pour ambition la libération de l’Homme de l’autorité de la pensée unique et des fausses convictions qui réduisent l’Homme à l’état de sous-homme. Les Lumières sont par excellence le mouvement qui choisira de mettre la notion d’Homme au centre de ses préoccupations. Il s’agit pour les Lumières, en effet, de rendre à l’Homme son authenticité et ce par la récupération de son autonomie bafouée dans les commissures des normes rébarbatives imposées par les décideurs politiques et par les propagateurs religieux. Historiquement, les Lumières constituaient une nouvelle foi, des convictions solides qui pariaient sur la liberté de l’Homme dans ses choix politiques et religieux ; qui pariaient sur son instruction continue en vue de le protéger du prosélytisme et de ses funestes retombées. Les Lumières constituaient le lieu d’un ensemble de ruptures épistémologiques avec un passé révolu et l’ouverture sur un avenir prometteur. Ce passé révolu était fait essentiellement d’esclavagisme, d’inégalité, d’oppression, de dépendance et de superstitions. Quant à l’avenir prometteur, les Lumières ont avantagé la liberté de l’homme, le rationalisme, l’esprit critique, l’esprit de controverse, et, grosso modo, la volonté d’être. Ceci étant dit, que reste-il des Lumières aujourd’hui ? Il faut dire tout de go que bien que ce mouvement de pensée ait eu lieu en France, sa dynamique et sa logique demeurent un bien universel à conserver et à prémunir contre les adeptes des ténèbres de par le monde entier. De ce bien universel il faut retenir son esprit, c’est dire ses grandes orientations que sont, selon Todorov, l’autonomie, la finalité humaine de nos actes et l’universalité. La conjoncture qui détermine la réalité de l’homme de ce début de XXIe siècle nécessite une réactualisation de la logique des Lumières. A son grand malheur, l’homme actuel vit sous le signe du retour du superstitieux, de la logique du prosélytisme, de l’intolérance, de l’inégalité, de la pensée unique et de l’exclusion du différent. Voltaire,  Diderot, Rousseau, Condorcet et bien d’autres voix révolutionnaires, des voix qui ont milité pour l’avènement des Lumières, continuent d’être les contemporains de l’homme actuel. Elles  interrogent vivement sa conscience et sa raison tout en le responsabilisant de son devenir et du devenir de cet héritage universel qu’est les Lumières. Les Lumières ne sont et ne seront l’apanage d’aucune nation car elles sont universelles. Leur esprit continue de nous revisiter, ce qui a amené l’anthropologue Malek Chebel à définir les contours de ce qu’il appelle « Manifeste pour un islam des Lumières», titre fort bien choisi qu’il ne nous laisse point indifférent à l’égard de ce qui se passe autour de nous en ce moment décisif de l’Histoire universelle.  Nous y reviendrons dans une autre chronique.

Atmane Bissani
Jeudi 1 Décembre 2011

Lu 628 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs