Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

«Femmes et savoir en Méditerranée» de Fatima Sadiqi




«Femmes et savoir  en Méditerranée»  de Fatima Sadiqi
"Women and Knowledge in the Mediterranean" (Femmes et savoir en Méditerranée) est l'intitulé du nouvel ouvrage que vient de publier la chercheuse et professeur à la Faculté des lettres Dhar El Mehraz de Fès, Fatima Sadiqi.
Publié à la Maison d'édition britannique Routledge, l'ouvrage, auquel ont contribué des chercheurs impliqués dans l'observation et l'analyse des faits sociaux et du rôle des femmes dans la création du savoir, examine la "relation ancestrale mais mal-connue entre femmes et production du savoir dans la région méditerranéenne".
Au fil de ses 272 pages grand format, la publication soulève la problématique du savoir féminin "souvent non-reconnu et qui, pourtant, se trouve à la base de toutes les connaissances et arts de toute la Mare Nostrum", car "les femmes n'ont pas seulement contribué à la production du savoir classique, mais ont également produit un savoir qui leur est propre".
L'auteur rappelle ainsi, dans l'introduction, que "la relation entre les femmes et le savoir dans la région méditerranéenne remonte à l'époque pharaonique. Leurs savoirs oraux ont toujours fait partie intégrante de leur vie quotidienne et des traditions, rites et art qui constituent le patrimoine immatériel et universel de l'humanité".
C'est avec l'avènement des droits humains et de la technologie que "les femmes méditerranéennes ont développé des savoirs juridiques, religieux, économiques et médiatiques", poursuit-elle. Sorte de bilan des connaissances scientifiques accumulées sur cette question, l'ouvrage est formé de quatre parties bien distinctes portant sur "Femmes et savoirs écrits", "Femmes et savoirs oraux", "Femmes et savoirs juridiques, religieux et économiques" et "Femmes et savoirs médiatiques". Il s'adresse autant aux professeurs, chercheurs et étudiants qu'au large public. Chercheuse, universitaire et militante féministe, Fatima Sadiqi compte à son actif plusieurs recherches et publications, dont "Grammaire du berbère", "Introduction à la linguistique moderne", "Applications de la linguistique moderne", mais aussi de nombreux articles dans des revues spécialisées marocaines, européennes et américaines. Fondatrice du Centre Isis pour femmes et développement (2006), elle dirige également l'Institut international pour les langues et les cultures (2011), qui reçoit des étudiants européens et Nord-américains à l'Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès, pour encourager le dialogue interculturel.

Libé
Jeudi 3 Janvier 2013

Lu 239 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs