Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Femmes et politique en Afrique du Nord

Thème d’un séminaire à Casablanca




Femmes et politique en Afrique du Nord
«Les femmes dans le mouvement politique en Afrique du Nord» est le thème d’un séminaire organisé, vendredi à Casablanca, avec la participation de plusieurs femmes militantes d’Afrique du Nord.
 S’exprimant à l’ouverture de ce séminaire, qui est à sa 2ème édition, la présidente de la Fédération de la ligue démocratique des droits des femmes (FLDDF), Fouzia Assouli, a souligné que ce séminaire est l’occasion de discuter de la réalisation, sur la scène arabe, des aspirations des forces qui luttent pour les droits humains, ceux des femmes en particulier. Le chemin du changement dans le monde arabe est encore long pour pouvoir réaliser les aspirations des sociétés, notamment des jeunes et des femmes et de trouver des solutions dans les domaines politique, intellectuel et culturel pour la réussite du processus de démocratisation dans ces pays, a-t-elle indiqué, ajoutant que cette réunion s’arrêtera sur le rôle des jeunes, principal moteur du changement dans le monde arabe, évaluera la situation actuelle et les projets à venir et évoquera des questions relatives aux droits de l’homme, à l’égalité des genres ou encore à la liberté.
 Après avoir souligné que le rôle joué par les femmes dans le changement n’a pas été mis en évidence par les médias, Mme Assouli a préconisé que cette rencontre, organisée en collaboration avec ONU-Femmes, essaiera de traiter, d’une manière plus claire, le point de vue des partis politiques sur le rôle des femmes dans ce projet de changement, notant qu’il n’y a pas de démocratie sans les droits des femmes.
 Pour sa part, Mme Leila Rahioui, de l’Organisation des Nations unies pour la femme, a affirmé que le monde arabe témoigne, depuis deux ans, d’une forte mobilité sociale concernant les droits de l’Homme en général et les droits des femmes en particulier, soulignant l’importance du rôle des femmes dans les révolutions du Printemps arabe.
Elle a noté que dans l’analyse de ces changements sociaux dans le monde arabe, un ensemble de sujets d’intérêt sont à évoquer pour l’activation des mécanismes internationaux relatifs aux droits des femmes et l’élimination de toutes les formes de discrimination afin d’institutionnaliser et de constitutionnaliser les droits des femmes.
 Mme Rahioui a également souligné l’importance de renforcer les énergies des mouvements des femmes au sein des organisations et associations non gouvernementales, des partis politiques et des syndicats. Au programme de cette manifestation figurent plusieurs présentations, portant notamment sur les «femmes et la politique» et «la jeunesse, le printemps et les questions d’égalité sociale».
 Les participants à ce séminaire, qui devait prendre fin hier, viennent de l’Egypte, de la Tunisie, de l’Algérie, de la Libye et du Maroc.

MAP
Lundi 17 Juin 2013

Lu 308 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs