Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Federica Mogherini réitère le caractère stratégique des relations Maroc-UE




La Haute représentante de l’Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Federica Mogherini, a réitéré l'importance du Maroc en tant que partenaire stratégique sur diverses questions cruciales, telles que la lutte contre le terrorisme, la gestion des problèmes liés à la migration et les énergies renouvelables.
«Le Maroc est un partenaire clé dans le voisinage sud», a affirmé Mme Mogherini, en réponse à la lettre que lui avait adressée un groupe de députés européens sur la nécessité pour l’UE de renforcer ses relations avec le Royaume.
«Il y a beaucoup de défis à relever, que nous devons affronter ensemble. C’est pourquoi il est important que nous renforcions nos efforts, non seulement pour poursuivre notre coopération, mais pour la consolider dans tous les domaines que nous avons abordés avec succès au cours des dernières années», a ajouté la chef de la diplomatie européenne.    
En réponse à une lettre que lui a adressée le député européen Gilles Pargneaux, Federica Mogherini a, par ailleurs, salué l'engagement du Maroc en matière migratoire en rappelant que le Royaume bénéficie depuis 2008 du statut avancé, «significatif du stade avancé de nos relations qui couvrent de nombreux domaines dans lesquels nous coopérons efficacement et avec succès depuis de longues années ».
Elle a indiqué que l'UE veut «maintenir ces liens privilégiés qui nous unissent, car cette coopération se fait dans notre intérêt mutuel», ajoutant que les deux partenaires doivent continuer à affronter ensemble de nombreux défis tels que les plus pressants comme la migration, la sécurité et le terrorisme. Et Mme Mogherini d'ajouter : « Il est important que l'UE et le Maroc puissent mettre leurs relations en perspective pour saisir toute l'importance de la nécessité de continuer et d'approfondir notre coopération».
A signaler, par ailleurs, que la Haute représentante de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité a éconduit sèchement un eurodéputé du groupe de la gauche unitaire européenne au sujet d'allégations mensongères sur les droits de l'Homme au Maroc.
«L'UE est en contact régulièrement avec le Conseil national des droits de l'Homme et ses délégations régionales» et « soutient le processus de réformes démocratiques au Maroc, conformément à la nouvelle Constitution», a affirmé Mme Mogherini dans sa réponse à une question de l'eurodéputé portugais, le communiste Joao Ferreira.
Répondant à une autre question de l'eurodéputé sur l'accord agricole Maroc-UE, Mme Mogherini a précisé que cet accord reste «valable du point de vue du droit international», précisant que l'arrêt du tribunal européen «n'a aucune incidence sur les accords conclus avec le Royaume».

Mercredi 6 Avril 2016

Lu 677 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs