Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fédération démocratique du travail : Communiqué de la présidence du 3ème congrès national




Le 3ème Congrès national de la Fédération démocratique du travail qui s’était réuni les 26,27 et 28 février à Bouznika  avait élu le Conseil national composé de 217 membres, considéré comme la haute instance décisionnelle après le congrès, conformément au statut de cette organisation.
Depuis cette date, la présidence élue par le congrès a œuvré à réunir toutes les conditions en vue d’élire les membres du bureau central et partant parachever la restructuration organisationnelle conformément au statut.
Le Conseil national qui s’était réuni le 26 décembre 2010 à l’appel de la présidence n’a pas pu élire l’organe central et a décidé de maintenir ouverte cette session.
Les deux autres sessions qui s’étaient tenues respectivement les   22 janvier et 19 février 2011 n’étaient pas parvenues à élire un organe central de l’organisation.
Au cours de ces sessions, la présidence en a conclu de la présence de deux parties qui n’ont pas le même point de vue sur la procédure de l’élection du bureau central. Ceci étant, la 3ème session du 19 février 2011 s’était achevée sans donner de date précise pour la reprise des travaux du Conseil national.    
Dans le cadre des consultations entreprises par la présidence  avec les parties concernées, il a été décidé de la tenue du Conseil national le 12 mars 2011 et la présidence a entamé les préparatifs dont le volet financier.  Pour l’instant, les deux parties concernées ont émis le souhait de reporter cette session, prétextant l’existence  d’un espoir de parvenir à un consensus.  Ainsi, la présidence a informé les membres du Conseil du report de cette session. Et d’une manière inattendue, l’une des parties concernées a convoqué  une partie des membres du Conseil sans convoquer l’autre, faisant fi de la décision  convenue avec la présidence. De même que la présidence a été surprise par la tenue d’une deuxième réunion le 18 mars 2011.
Conformément au statut de la Fédération démocratique du travail, qui stipule que le Conseil national se tient à l’appel de la présidence ou des 2/3 des membres du Conseil national, les deux sessions du 12 et du 18 mars 2011 sont considérées comme non respectueuses de la légalité organisationnelle.
En dernier lieu, la présidence, réunie le 19 mars 2011 à Rabat, et après avoir examiné la situation, appelle tous les membres du Conseil national formé de 217 personnes à la 4ème réunion du samedi 26 mars 2011 qui aura lieu à la Maison de l’avocat à Casablanca.        
Signatures :
Boubakri Abdelmajid :
Président du Congrès
Abdelaziz Rguioui :
Porte-parole du Congrès
Taoufiq Majdouli  et Aïcha Lablaq : Membres  de la présidence

Libé
Lundi 21 Mars 2011

Lu 421 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs