Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Faute de record de l’épreuve, de bons chronos au 27ème MIM

Les Marocains s’illustrent au semi-marathon




Par un temps ensoleillé et une température clémente, le coup d’envoi de la 27e édition du Marathon international de Marrakech a été donné sous le signe de la protection de l’environnement et le souhait des organisateurs de voir tomber des records. Une satisfaction quasi-totale aussi bien sur le plan organisationnel que technique, et ce malgré des chronos qui n’ont pas atteint les attentes des oorganisations.
Pour le marathon hommes, le Kényan Mbugua Moses Gaikaria a parcouru les 42 km en 2h 11min 41sec  suivi du Marocain Bakari Khamis (2h 11min 54sec) et d’un autre Kényan, Augustine Kipkoeh Bonoh (2h 12min 36sec).
Au terme du marathon, Moses Mbugua s’est dit satisfait de sa course même s’il comptait réaliser un meilleur chrono, ajoutant que courir sur un circuit pareil est une chance pour tous les athlètes pour profiter de ce que Marrakech offre à ses visiteurs.
Pour ce qui est du marathon dames, l’Ethiopienne Mijana Shasho Insermu a bouclé les 42 km en 2h 32min 41sec, suivie de sa compatriote Tigistgirma Getachew (2h 33min 03) et de la Kényane Kiptoo Loice Jebet (2h 33min 54sec), alors que la première Marocaine, Sanae Achehbar est arrivée cinquième (2h 39min 24sec).
Après cette performance, Achehbar a déclaré qu’elle était contente d’être la première Marocaine à franchir la ligne d’arrivée et d’avoir amélioré son propre chrono, qu’elle s’est bien préparée pour cette course mais que les athlètes kényanes et éthiopiennes ne sont pas facile à vaincre.
En ce qui concerne le semi- marathon Hommes, le podium fut entièrement marocain. Mustapha El Aziz a remporté la course en (1h 00min 39sec), suivi de Zakaria Boudad (1h 02min 14sec) et de Hassan Abbassi (1h 02min 16sec).
Mustapha El Aziz, qui comptait réaliser un meilleur chrono, s’est dit un peu déçu de ne pas pouvoir faire mieux, déclarant qu’il lui était difficile de garder le rythme en l’absence d’une rude concurrence, mais que ce chrono va le motiver pour faire mieux lors des prochains J.O.
Le semi- marathon dames fut à l’image de celui des hommes, puisque les trois premières du classement étaient toutes des Marocaines. Keltoum Bouassria a occupé la première place en 1h 12min 29sec, suivie de Souad Kanbouchia (1h 13 min 10sec) et d’Aicha Bani (1h 15min 11sec).
A rappeler que l'Ethiopien Tiruneh Workneh Tesfa avait remporté le titre de la 26ème édition de ce marathon alors que sa compatriote Wolkenech Edesa s'est imposée dans la catégorie dames.
Vivement donc la 28ème édition du MIM en janvier 2017.

Khalil Benmouya
Mardi 2 Février 2016

Lu 1125 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs