Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fatima Zahra El Allami a franchi le cap d’entrée à l’ITF de l’ACSA

Un tour inaugural sans surprise




Fatima Zahra El Allami a franchi le cap d’entrée à l’ITF de l’ACSA
Après Rita Atik, c’était au tour, mardi, de Fatima Zahra El Allami de franchir le cap du tour inaugural du tournoi ITF de l’ACSA, épreuve dotée de 25.000 dollars et comptant pour la première étape du Circuit international Mohammed VI de tennis.
El Allami, qui se produisait à la maison, a eu raison de sa compatriote Nadia Lalami, pliant les débats de cette explication à cent pour cent marocaine sur le score de deux sets à zéro : 6-2, 6-1.
Fatima Zahra El Allami, 1138ème joueuse mondiale, devait affronter au second tour un sacré morceau, la Turque Pemra Ozgen, tête de série n : 5 du tournoi. Celle-ci a eu raison au tour de chauffe de la Croate Ana Konjuh sur le score de deux manches à une : 6-4, 3-6 et 6-3.
Bien entendu, le sort a été tout autre pour les deux autres raquettes du cru, Lamyae Dad et Lina Qostal, issues du tableau des qualifs. Dad n’a pas été gâtée par le tirage au sort, en héritant d’entrée de la Slovaque Michaela Honcova (n : 4) qui n’a eu aucun mal à s’adjuger le gain de la partie sur la marque de 6-1, 6-3.
Quant  à Qostal, elle a beau batailler, elle a dû céder le pas en fin de compte devant l’Italienne Angelica Moratelli, vainqueur en deux manches à une. La joueuse marocaine a remporté le premier set (5-7), avant de laisser filer les deux autres sur les scores identiques de 6-3, 6-3.
Comme précité, la jeune Rita Atik, à peine 15 printemps et sociétaire également de l’ACSA, est parvenue lundi à franchir le premier tour, en disposant de la Française Laetitia Sarrazin, 524ème mondial, sur le score de 6-4, 5-7 et 6-4.
Rita Atik qui peut se targuer de sa bonne opération, avec un tableau de qualif et un premier tour de franchi, devait jouer au stade des huitièmes de finale Michaela Honcova.
Pour ce qui est des autres résultats du premier tour enregistrés en cette journée de mardi, il y a lieu de dire que la logique a été pleinement respectée avec la qualification de l’ensemble des têtes de série. A commencer par la n :1, l’Espagnole Laura Pouss-Tio qui a surclassé la Russe Marina Shamayko en deux sets nets : 6-3, 6-2.
Seront encore de la partie, la Bulgare Elitsa Kostova (n :3), la Vénézuélienne Andrea Gamiz (n :7), l’Allemande Anna Zaja, ainsi que les Britanniques Jade Windley et Amanda Carreras.
Il convient de rappeler enfin qu’après l’ITF de l’ACSA, la seconde étape féminine du Morocco tennis Tour est prévue du 19 au 26 octobre prochain à l’occasion de l’ITF du RUC dont la dotation est également  de 25.000 dollars.
A propos des garçons, le Circuit international Mohammed V compte trois Challengers dotés de 35.000 dollars chacun, à savoir CTT-Tanger (15-22 juin), TCM-Meknès (14-21 septembre) et OCC-Casablanca (26 octobre-2 novembre).

Mohamed Bouarab
Jeudi 23 Mai 2013

Lu 605 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs