Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fatima Kheir : Brillante sur tous les registres




Fatima Kheir : Brillante sur tous les registres
Fatima Kheir n’est plus à présenter, et ce pour être devenue l’une des vedettes de la télévision, et du cinéma les plus en vue. D’une formation conséquente et d’une grande culture, elle toujours su tirer son épingle du jeu ; mieux, elle a toujours fini par imposer son empreinte sur les travaux auxquels elle participe. Au cinéma, elle donne le meilleur d’elle-même et glane des prix comme celui de la meilleure actrice dans son rôle dans « Femmes et femmes » lors d’un Festival africain. Fatima Kheir parvient aussi à incarner des rôles aussi complexes que composés et l’on peut la voir camper un rôle de jeune fille avec la même aisance que dans celui d’une femme d’un certain âge. A la télévision, comme au cinéma, elle étale avec beaucoup de tact son talent dont les contours sont toujours assez larges pour nous réserver d’autres surprises. Dans les téléfeuilletons syriens qui traitent d’histoire, elle a brillé de mille feux et fait montre d’une maîtrise parfaite de la langue arabe classique. Sa finesse, sa grâce et son métier, lui ont également valu de tourner un clip avec la grande vedette de la chanson arabe Kazem Assaher, que l’on sait très exigeant dans ses choix et sa façon de travailler.
Fatima Kheir n’a jamais manifesté une quelconque peur ou réticence face à des rôles qui peuvent sembler difficiles comme celui qu’elle a joué dans « La Brigade » d’Adil Fadili ou encore dans « Khoulkhal Al Batoul » que les téléspectateurs ont redécouvert récemment avec beaucoup de plaisir et où elle a été tout simplement sublime. Cette actrice alterne avec beaucoup de facilité des rôles qui semblent très difficiles et compliqués pour une actrice de son âge. Seulement, Fatima Kheir n’est plus la jeune actrice d’il y a quelques années. Aujourd’hui, elle fait partie de celles et de ceux qui ont roulé leurs bosses et touché presque à tout.
Mais ce que l’on ne savait pas par contre, jusqu’à ce qu’elle nous en donne la preuve, c’est son talent d’animatrice.
En effet, Fatima Kheir qui présente l’émission à vocation sociale « Oussar Oua Houloul » s’en sort beaucoup mieux que toutes celles qui l’on précédée y compris les comédiennes qui ont tenté leur chance dans le domaine de l’animation et de la présentation.
Fatima Kheir semble bien dominer ses sujets et les dossiers qu’elle traite. Et sachant qu’il n’est pas du tout facile d’animer une émission-débat où plusieurs invités sont sur le plateau en plus de spécialistes, il va sans dire qu’elle a réussi à donner un souffle nouveau à cette émission qui, à vrai dire et vu son concept, n’avait pas beaucoup de chances de réussir si ce  n’était l’arrivée de cette comédienne qui aura ainsi gagné ses lettres de noblesse en matière d’animation télé. Idem pour la publicité où les annonceurs et les agences de communication cherchent les oiseaux rares pour mettre en valeur leurs produits. Et comme Fatima Kheir jouit de beaucoup de crédibilité et de popularité, elle est souvent choisie pour le tournage de spots publicitaires avec toujours autant de succès.
C’est dire que Fatima Kheir constitue aujourd’hui l’une des adresses incontournables du cinéma et du champ audio-visuel d’une façon générale. Certes, elle se fait rare mais ce n’est là certainement qu’une sorte de retraite ou de répit pour mieux rebondir, car Fatima Kheir fait partie de ces actrices qui ne sont pas faciles à « embaucher » du fait qu’elle a une image qu’elle a pu construire au fil des années et que donc, elle n’est pas toujours preneuse de ce qu’on lui offre.  Elle ne peut d’ailleurs qu’avoir raison. Le public, lui, préfère plutôt redécouvrir une Fatima Kheir toujours rayonnante plutôt qu’une actrice qui cède à toutes les sirènes susceptibles de nuire à son image de marque.            

L
Samedi 9 Janvier 2010

Lu 4473 fois


1.Posté par ali le 16/06/2013 09:14
je suis pas particulierement fan du cinema marocain..mais fatima kheir fait partie de ces personnages du paysage audiovisuel qui ont berce mon enfance..jme rappelle du film le destin(al massir) ..elle est petillante et tres marocanisee.lol ca a pas de sens mais jveux dire elle aussi dit je suis maghribiya htta lnnoukha3, c.a.d tres attachee a ses traditions et on voit a travers ses speechs qu elle reste tqlidiya m-assla qui ne s oppose aucunement au fait d etre moderne...jme raqppelle on la voyait a la tele a l age de 13,14 avec rachid al ouali dans une certaine pub de chewing gum..chloret s wakila entre 12h et 2h(rentree a l ecole)...
p.s: quand elle parle oula plus quand elle ecoute avant de repondre..sa bouche se range un peu sur le cote gauche loll charmant
bonne continuation fatima

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs