Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“Fatima”, sacré meilleur film aux Césars


Le long métrage est une adaptation des livres autobiographiques “Prière à la lune” et “Enfin, je peux marcher seule” de la Marocaine Fatima Elayoubi



Fatima”, meilleur film, et “Mustang”, meilleur premier film: les Césars, grand rendez-vous du cinéma français, ont fait une belle place à la diversité vendredi dernier, à deux jours d’Oscars critiqués pour n’avoir retenu que des acteurs blancs. “Fatima” de Philippe Faucon dresse le portrait sensible et émouvant d’une femme de ménage immigrée, femme de l’ombre courageuse au combat quotidien. En plus du César du meilleur film, le long métrage, présenté à la Quinzaine des réalisateurs au dernier Festival de Cannes, avait également reçu en décembre le Prix Louis-Delluc (remis par des critiques et des personnalités). Il raconte l’histoire de Fatima, 44 ans, qui vit seule en France avec ses deux filles, Souad, une adolescente de 15 ans révoltée, et Nesrine, 18 ans, qui débute des études de médecine. Maîtrisant mal le français, cette immigrée algérienne a du mal à communiquer avec ses filles et avec l’extérieur, dans une société dont elle ne connaît pas les codes. Pour payer les études de l’aînée, Fatima (Soria Zeroual) enchaîne les ménages. Mais un jour, elle fait une chute dans un escalier. N’arrivant plus à travailler, elle se met alors à écrire en arabe tout ce qu’elle n’a pas réussi à dire jusque-là.
Adaptation des livres autobiographiques “Prière à la lune” (2006) et “Enfin, je peux marcher seule” (2011) de la Marocaine Fatima Elayoubi, le film de Philippe Faucon raconte, dans un style épuré et sans pathos, la vie de ces femmes qui restent souvent des invisibles. “Ce qui m’intéressait, c’était de montrer ces femmes qui n’ont pas beaucoup de place sur les écrans, qu’on ne voit pas très souvent, et de raconter cette espèce d’entêtement, d’obstination, ce quotidien qui est le leur”, a expliqué à l’AFP le réalisateur lors du dernier Festival de Cannes.  “Ce sont des situations qui m’intéressent parce qu’elles me renvoient à ma propre histoire familiale”, ajoutait le cinéaste né au Maroc, qui expliquait “avoir eu des grands-parents qui ne parlaient pas le français, une mère qui ne parlait pas le français dans son enfance
D’autre part, le film franco-turc “Mustang”, ode à la liberté racontant l’odyssée de cinq sœurs adolescentes en Turquie, a reçu les prix du meilleur premier film, du meilleur scénario, du meilleur montage et de la meilleure musique.
Les Césars ont fait une belle part à la diversité, a estimé le sociologue et historien Gérard Noiriel, pour qui les films français “rendent de plus en plus compte du caractère pluriel de notre société”.
Loin de tout stéréotype, le rôle d’une diva à la voix de casserole dans “Marguerite”, de Xavier Giannoli, a valu à Catherine Frot le César de la meilleure actrice. Le film a aussi été récompensé pour ses costumes, son décor et son son. Regard pétillant, visage rond et pommettes hautes, cette actrice pimpante de 59 ans s’est taillé une stature d’actrice populaire depuis “Un air de famille” (1996). Elle a dédié son prix au personnage de Marguerite, héroïne “à la fois tragique et dérisoire”.

 

Libé
Lundi 29 Février 2016

Lu 1823 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs