Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fakhir comptera sur la vieille garde pour réussir le CHAN rwandais

Issam Erraki appelé en renfort




 
En attendant l’officialisation de la liste, certaines sources ont divulgué, lundi, les noms des 23 joueurs de l’équipe nationale des locaux en partance, dimanche prochain, à bord d’un vol spécial pour Kigali en vue de prendre part aux phases finales du CHAN 2016 prévu du 16 courant au 10 février.
Le sélectionneur national M’Hamed Fakhir s’est vu dans l’obligation de retarder au maximum la publication de sa liste afin de parer à toute éventualité de blessure de joueurs, sachant que la dernière journée de la phase aller du championnat se joue depuis hier pour prendre fin ce jeudi.
Bien entendu, Fakhir a dû faire appel aux éléments qui avaient participé aux deux tournois, zone Nord, comptant pour les éliminatoires de ce championnat d’Afrique. Le seul nouveau joueur de la liste n’est autre qu’Issam Erraki qui vient tout juste de reprendre la compétition après une longue période de convalescence suite à une maladie qu’il avait contractée alors qu’il évoluait avec le club des Emirates.
Toujours à propos des joueurs convoqués, il y a lieu de rappeler que M’Hamed Fakhir s’était confronté au problème des blessures des joueurs. Si l’équipe a pu récupérer Abdeljalil Jbira, Youssef Rabah, Abderrahim Achakir et Achraf Bencharki, ce n’était pas possible pour Adil El Karouchi, intégré par le Raja contre l’OCS en championnat, ce qui a suscité du remous et la colère de MHamed Fakhir. 
Pour préparer ce rendez-vous continental, le Onze national s’était contenté de quelques concentrations à El Jadida et à Marrakech, en l’absence de sparring-partners, faute de dates FIFA. Contrairement à ses adversaires du groupe A, le Rwanda, le Gabon et la Côte d’Ivoire qui saisiront leur présence à Kigali pour disputer des matches tests. Ainsi, l’équipe du Rwanda affrontera ses homologues de la République démocratique du Congo et de la Tunisie, respectivement les 6 et 10 janvier. Il en sera de même pour la formation gabonaise qui donnera la réplique à l’Ouganda le 10 de ce mois, alors que la Côte d’Ivoire  pourrait se mesurer à la sélection camerounaise.
Au sujet des chances de l’équipe du Maroc dans ce CHAN, M’Hamed Fakhir avait fait savoir que «la sélection est animée d'une grande détermination dans une ambiance de cohérence pour entamer du bon pied cette participation. Cette harmonie était perceptible lors des rencontres officielles qui se sont révélées d'un bon niveau », rapporte la MAP. Et d’ajouter que «la sélection sera au rendez-vous et répondra aux attentes du public marocain qui espère remporter cette édition».
Ça sera la seconde participation de l’équipe nationale au CHAN, tournoi cher au président de la CAF, Issa Hayatou, dans la mesure où il est exclusif aux footballeurs locaux du continent, du moment où ils se trouvent pratiquement écartés de la CAN marquée par la présence des pros africains d’Europe.
Lors de sa première participation à ce championnat, le Onze national avait atteint en Afrique du Sud en 2014 le second tour où il fut éliminé par le Nigeria. Cette édition a vu la consécration de la sélection libyenne qui avait succédé au palmarès à la Tunisie et à la RD Congo, lauréates de ces championnats respectivement en 2011 et 2009.
L’édition rwandaise verra la participation de seize équipes nationales réparties en quatre poules. Hormis le groupe A, la poule B sera composée des sélections de la RD Congo, de l’Angola, du Cameroun et de l’Ethiopie, alors que la Tunisie, le Nigeria, le Niger et la Guinée seront les acteurs du groupe C. Quant aux formations du Zimbabwe, du Mali, de l’Ouganda et de la Zambie, elles  évolueront dans le groupe D.
 
 
Liste des convoqués
Gardiens de but : Mohamed Amine Bourkadi (OCK), Abderrahmane El Houasli (FUSD) et Abdelali Mhamdi (RSB).
Défenseurs : Abderrahim Achakir (AS FAR), Abdellatif Noussir  et Youssef Rabeh (WAC), Jaouad El Yamiq (OCK), Anas Lamrabat (MAT), Abdeljalil Jbira et Mohamed Oulhaj (RCA).
Milieux de terrain : Brahim Nekach, Rachid Housni et Mohamed Ounajem (WAC), Marouane Saadane et Mourad Batna (FUS), Issam Erraki et Abdelilah Hafidi (RCA), Abdessamad El Moubarki (CRA), Abdeladim Khadrouf (MAT) et Zakaria Hadraf (DHJ).
Attaquants : Achraf Bencharqui (MAS), Abdelghani Mouaoui (IRT) et Abdeslam Benjelloun
 
 
 

Mohamed Bouarab
Mercredi 6 Janvier 2016

Lu 1560 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs