Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Faire revivre la musique gnaouie à Casablanca




Faire revivre la musique gnaouie à Casablanca
La capitale économique abritera du 30 août au 1er septembre prochain la 3ème édition du Festival Noujoum Gnaoua à l'initiative de l'Association Abwab Lakhamss, ont annoncé lundi soir à Casablanca les organisateurs.
Pas moins de 15 groupes représentant plusieurs villes du Royaume dont Essaouira, Agadir, Rabat, Safi outre la métropole, prendront part à cette édition, a indiqué le président de l'association M. Mohamed Laaouina, lors d'une conférence de presse pour la présentation de l'événement.
Les habitants de l'ancienne Médina de Casablanca ont un penchant pour l'art gnaoui, a-t-il poursuivi, et les jeunes du quartier, très attirés par ce style musical, répondent présents aux différentes manifestations s'intéressant à cet art, d'où l'idée d'organiser un festival du genre à la ville blanche.
Dans une déclaration à la MAP, M. Laaouina a ajouté que malgré les moyens limités dont ils disposent, les organisateurs ambitionnent de développer ce festival à travers la multiplication des scènes de production et l'invitation de groupes gnaoui et maâlems célèbres.
D'autres interventions ont été unanimes que ce festival cherche aussi à faire revivre ce patrimoine musical qui commence à disparaître de la scène artistique de la capitale économique.
L'ouverture du festival sera marquée par l'organisation d'une parade en chants et danses dont le départ se fera de l'ancienne Médina vers la place Rachidi qui vibrera trois jours durant aux rythmes de la musique gnaouie notamment des maâlems Houman, Jaâfar, Said Oughssal, Khalid Sanssi, Ismail Rahil outre le groupe Casa Fiesta.

Libé
Vendredi 23 Août 2013

Lu 328 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs