Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Faire mieux qu’à Berlin et Daegu

21 athlètes marocains aux 14èmes Mondiaux de Moscou




Faire mieux qu’à Berlin et Daegu
Ils seront 21 athlètes, 14 hommes et 7 dames, à prendre part aux 14èmes  Championnats du monde d’athlétisme en plein air qui auront lieu de la période allant du 14 au 18 août prochain dans la capitale russe, Moscou. Le contingent dépêché pour ce rendez-vous majeur de l’IAAF est hétéroclite, comptant des éléments chevronnés et d’autres en quête d’exploit sur la scène internationale.
Ainsi, la sélection féminine sera composée d’athlètes qui se sont illustrées lors de cette saison estivale dans des meetings européens. C’est le cas de Malika Akkaoui, auteure de la deuxième meilleure performance mondiale de l’année, qui défendra les couleurs nationales dans le 800 m aux côtés de Halima Hachlaf, un tandem qui, sur le papier, est capable d’atteindre la finale du double tour de piste.
Les chances sont également réelles sur le 1500 m avec des athlètes de renom, comme Ibtissam Lakhouad, Siham Hilali ou encore Rabab Arrafi. Quant au 3000 m steeple, le choix de la commission technique relevant de l’instance fédérale a porté sur Salima El Ouali El Alami, alors qu’au 400 m haies, c’est Hayat Lambarki qui a été retenue.
Chez les messieurs, le chef de file sera, bien entendu, Abdelaâti Iguider, le médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Londres et qui s’est fait discret au cours de cette saison, manquant même le meeting international Mohammed VI d’athlétisme.
Iguider est inscrit sur 1500 et 5000 m et il se pourrait bien qu’il se contente de sa distance de prédilection, la première citée qui verra aussi l’engagement de Mohamed Moustaoui et Zakaria Mazouzi.
Au 5000 m, l’on trouve Aziz Lahbabi et Othmane Goumri, tandis qu’au 800 m, c’est Samir Jamaâ et Amine El Manaoui qui seront sur la ligne de départ. Hamid Ezzine, Jaouad Chemlal et Mohamed Boulama concourront dans l’épreuve du 3000 m steeple, alors qu’Aziz Ouhadi, demi-finaliste aux Mondiaux de Daegu, tâchera de s’illustrer de nouveau en s’alignant sur les courses de sprint du  100 et 200 m.
Enfin au marathon, l’équipe retenue comptera dans ses rangs un vétéran de la discipline, Jaouad Gharib, double médaillé d’or aux Mondiaux lors des éditions de Paris en 2003 et de Helsinki en 2005. Il sera aux côtés de Hafid Chani et Mohamed Bilal.
Si la Commission technique a fondé son choix sur les athlètes fin prêts physiquement, c’est pour espérer réaliser des podiums et éviter les rentrées bredouilles ayant sanctionné les éditions de Berlin et de Daegu, même si en Corée du Sud, ils étaient onze athlètes à aller jusqu’en finale.
Pour rappel, sur treize championnats du monde d’athlétisme en plein air, le bilan de la participation marocaine est de vingt-sept médailles dont dix en or, onze en argent et six en bronze.
La meilleure participation des athlètes nationaux remonte à l’édition de Séville en 1999 avec pas moins de cinq médailles : 2 titres grâce à Hicham El Guerrouj (1500 m) et Salah Hissou, 2 médailles d’argent remportées par Nezha Bidouane sur 400 m haies et Zahra Ouaziz sur 5000 m et 1 de bronze à mettre à l’actif d’Ali Ezzine. Des performances qui ont valu au Maroc d’occuper le devant de la scène, en se classant cinquième.
Contrairement à Séville, les éditions de Stuttgart en 1993, de Berlin en 2009 et de Daegu en 2011 s’étaient soldées sur un zéro pointé.
A titre individuel, Hicham El Guerrouj est le champion qui compte le plus de médailles (1500 m) : 3 en or gagnées à Athènes en 1997, à Séville en 1999, à Edmonton en 2001 et 1 en argent à Séville en 1999. Quant au premier athlète du cru à pouvoir fouler l’une des marches du podium, c’est bel et bien Saïd Aouita lors de la première édition de ces Mondiaux en 1983 à Helsinki, en raflant le bronze du 1500 m.  

La retraite d’Isinbayeva
La Russe Yelena Isinbayeva, double championne du monde et double championne olympique de saut à la perche, a confirmé mardi qu'elle prendra sa retraite après les Mondiaux de Moscou.
"Ma carrière prendra fin aux Championnats du monde", a déclaré Isinbayeva, 31 ans, aux journalistes après avoir remporté le titre de champion de Russie.
"Pour moi, ce sera un moment très nostalgique. Je veux profiter d'une fin de carrière dans la joie et je vais montrer le meilleur de moi-même lors des Championnats du monde", a-t-elle poursuivi."Aux Championnats du monde, je vais me battre avec la hauteur et moi-même, a-t-elle ajouté. C'est ici, au stade Luzhniki que j'ai gagné mon premier titre et voici que ma carrière va prendre fin ici".
"Je m'attends à un énorme soutien de mes supporteurs pour l'événement, j'ai vraiment besoin de montrer tout ce que je suis capable de faire. Je suis prête à lutter pour la victoire", a conclu la "tsarine de la perche".
Isinbayeva, qui a remporté deux fois l'or aux Jeux olympiques (2004 et 2008), a 28 records du monde à son actif, dont la meilleure marque mondiale actuelle (5,06m).

Mohamed Bouarab
Jeudi 25 Juillet 2013

Lu 881 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs