Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Faire du sport améliore les performances du cerveau




Faire du sport améliore les performances du cerveau
Pendant longtemps, la croyance populaire partait du principe que les gros muscles étaient forcément contrebalancés par un petit cerveau. Or, il semblerait que l’expression “tout dans les jambes, rien dans la tête !” ait du plomb dans l’aile. Selon une récente étude, le sport permettrait en effet d’améliorer les performances de notre matière grise. C’est ce que vient de démontrer l’équipe du Dr. Anil Nigam, de l’Université de Montréal (Canada). Mieux oxygéné, notre cerveau serait plus performant après une séance de sport.
Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont fait suivre un programme d’entraînement à des adultes en surpoids ou obèses. Pendant quatre mois, six volontaires ont suivi quatre séances d’entraînement par semaine. Ce programme alternait des exercices peu intenses (marche rapide, yoga...) avec des exercices beaucoup plus intenses (sprint, aérobique...).
Résultat : “L’analyse de l’oxygénation du cerveau durant les phases d’exercice a révélé que les fonctions cognitives des participants s’étaient nettement améliorées grâce à l’entraînement”, explique le Dr Nigam. Par ailleurs, des tests portant sur la mémorisation de chiffres et de symboles se sont révélés bien meilleurs à la fin du programme d’entraînement.
Ce n’est pas la première étude qui montre l’impact positif du sport sur notre cerveau. En septembre 2011, une étude réalisée sur des souris et relayée par le New York Times démontrait que le sport renforce la mémoire et permet d’avoir une meilleure concentration. Lorsqu’on fait du sport, nos muscles libèrent de la mitochondrie, un organite présent dans chaque cellule qui agit comme un “stimulant biologique” sur l’activité cellulaire. Ainsi plus on a de mitochondries et plus la vitalité de nos cellules et de nos muscles est grande.
Les cellules du cerveau sont aussi remplies de cet organite, mais jusqu’à ce que cette étude soit réalisée, personne n’avait pu prouver que l’activité sportive a une quelconque influence sur la création de mitochondrie dans cette partie du corps. Or, l’étude réalisée sur les souris révèle que c’est l’ensemble des tissus cérébraux des souris qui ont couru une heure tous les jours pendant deux mois qui ont beaucoup plus de mitochondries que ceux des autres souris, restées inactives pendant cette période.
Bien sûr, cette expérience a été réalisée sur des souris, tient à rappeler l’un des auteurs de l’étude, et “le cerveau des souris n’est pas le cerveau humain”, mais “puisque la création de mitochondries a été mise en évidence dans les muscles humains, comme dans les muscles des animaux, il est raisonnable de supposer que ça se passe aussi dans notre cerveau”.
Dès lors, comment expliquer cette image du sportif professionnel un peu bêta? La cause est sans doute en partie culturelle, dans une société qui prône la supériorité du travail intellectuel sur toutes les autres formes de réalisation de soi. Beaucoup de spécialistes considèrent aussi qu’une activité monomaniaque - comme jouer au football ou soulever de la fonte 5 heures par jour - est peu épanouissante sur le plan culturel et peu stimulante sur le plan neuronal.

Atlantico
Lundi 4 Février 2013

Lu 598 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs