Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Faculté des sciences de l'université Ibn Zohr

Des étoiles en plein jour à Agadir




Faculté des sciences de l'université Ibn Zohr
A l'occasion de l'Année internationale d'astronomie 2009, la Faculté des sciences de l'Université Ibn Zohr, en partenariat avec l'Institut français Agadir organise des «séances planétarium », à Mire Left et à Goulmime depuis le12 janvier jusqu’au 12 février. A cet effet et dans sa première phase, les organisateurs ont élaboré un programme de 15 « séances planétarium » via un dôme mobile, simulateur du ciel étoilé avec une présentation assurée par les enseignants chercheurs du Club d'astronomie CSCIZ. L'événement est accompagné de l'exposition « Ciel, miroir des cultures ».
L'activité est destinée à commémorer le 4ème centenaire de la première observation du ciel à travers un télescope par Galilée.
Présents au lancement de cet événement de grande portée scientifique, le Consul général de France et la directrice de l'IFA se sont réjouits de ce partenariat constructif qui «…participe à resserrer les liens qui existent entre les deux partenaires » et à renforcer « …une culture scientifique déterminante dans la formation du chercheur et de l'étudiant pour comprendre le fonctionnement des étoiles ». En plus des premiers bénéficiaires de la manifestation de la culture astronomique (enseignants et étudiants…), les séances planétarium profiteront aussi au public scolaire (lycée Ibn Tachafine) et aux enfants.  En parlant des perspectives d'avenir de cette branche et de son développement dans le Sud, A.Mokrim, doyen de la Faculté des sciences et vice-président de l'UIZ d'Agadir a exprimé son vœu de monter un télescope à Agadir qui sera ouvert au public pour observer le ciel.
Ce n'est pas encore l’exemple du Japon qui impose la mise en place d'un planétarium chaque fois que l'agglomération d'une ville atteint une certaine densité, mais, comme dit l'adage « il y a un début à tout » et pour paraphraser le Consul général de France, je dirai: «On a tellement de problèmes sur les bras qu'on oublie de regarder le ciel. »     

Nour-Eddine Salouk
Samedi 17 Janvier 2009

Lu 1912 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs