Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Faculté des lettres et des sciences humaines de Rabat : Colloque international autour de l’œuvre d’Abdelfattah Kilito




Faculté des lettres et des sciences humaines de Rabat : Colloque international autour de l’œuvre d’Abdelfattah Kilito
Le Département de langue et littérature française de la Faculté des lettres et des sciences humaines à Rabat (Université Mohamed V-Agdal) organise à partir d’aujourd’hui jusqu’à demain, vendredi 24, un colloque international autour de l’œuvre de l’écrivain, essayiste et critique Abdelfattah Kilito.
Organisé en partenariat avec l’Institut français de Rabat, la Fondation et l’Institut CDG, ce colloque se tient à l’Amphithéâtre Cherif El Idrissi à Rabat où se retrouveront, deux jours durant, spécialistes et universitaires pour tenter de  décrypter, analyser et comprendre l’œuvre de cette figure emblématique de la scène scientifique et culturelle marocaine. Dirigé par un comité scientifique composé de Khadija Mouhsine, Aboubakr Chraïbi et Ijjou Cheikh Moussa, ce colloque s’articule autour de quatre séances,  soit deux par jour, proposant différents thèmes devant mettre en lumière les diverses facettes d’un auteur dont l’œuvre littéraire interpelle sur ses nombreuses formes. A ce propos, l’écrivain au parcours intellectuel à la fois riche et singulier ne considère-t-il pas que «la littérature, c’est la plus grande attention à la forme»?
Plus globalement, l’œuvre de Kilito se compose d’ouvrages en arabe et en français, pour autant cela ne signifie pas que l’auteur écrit indifféremment dans l’une ou l’autre langue. En effet, «si ses essais sont dans les deux langues, on ne peut en dire autant des œuvres de fiction, toutes en français», font observer les organisateurs de ce colloque. Qui précisent toutefois que «ses écrits se caractérisent également par une diversité générique et parfois la généricité y est indécidable».
Soulignons que les séances prévues dans le cadre de cette rencontre ont pour modérateurs : Khadija Mouhsine (séance 1), Aboubakr Chraïbi (séance 2), Edgard Weber (séance 3) et Ijjou Cheikh Moussa (séance 4) et  qu’elles portent sur plusieurs thèmes. Parmi les thèmes abordés lors de ce colloque, on peut citer : «Littérature et métaphysique», «Enigmes et logogriphes, dans Le Cheval de Nietzsche de A. Kilito»,  «Les personnages féminins chez Kilito : entre ombre et fantôme», «Rêve et fiction dans l’écriture de A. Kilito», «Peut-on écrire des histoires avec une aiguille dans l’angle interne de l’œil ? Réflexions sur la poétique de Abdelfattah Kilito», «La quête de soi et de l’Autre dans l’œuvre de Abdelfattah Kilito»,  «Une lecture politique de l’œuvre de Kilito» et «Jeux autobiographiques dans La querelle des images de Kilito », entre autres.

ALAIN BOUITHY
Jeudi 23 Février 2012

Lu 1204 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs