Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Facebook lance son propre moteur de recherche


«Graph search» concurrence google



Facebook lance son propre moteur de recherche
Marck Zuckerberg, le fondateur du réseau social qui compte plus d’un  milliard d’utilisateurs dans le monde, a annoncé, mardi, lors d’une  conférence de presse, le lancement de son propre moteur de recherche, baptisé « Graph Search ».
Le nouveau moteur de Facebook permettra de farfouiller à travers les données du milliard d'utilisateurs, des 240 milliards de photos et du billion d'interactions. "Indexer toutes ces données afin que vous trouviez tout instantanément est un vrai défi", a expliqué Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, sur scène.
Le moteur de recherche du réseau social vise ainsi à répondre à des questions ordinaires comme « quels sont mes amis à Casablanca? »  La question entrée, Facebook  posera une page de réponse graphique avec l'ensemble des amis qui habitent la ville ou qui y sont passés. Même chose pour "les restaurants que vos amis ont aimés dans un quartier" ou "la musique écoutée par vos amis ces derniers temps", précise Mark Zuckerberg.
Cependant, l'innovation présentée n'est pas si intéressante que ça. D'après les premières démonstrations, les résultats de ce nouveau moteur de recherche interne à Facebook - le "troisième pilier", selon Zuckerberg lui-même après le fil d'actualité et la Timeline - serait même très impressionnant. En particulier, parce qu'il suffit d’écrire des phrases pour trouver ce que l'on cherche. Vous désirez voir les photos de vos amis ? Ecrivez "Photos de mes amis". Mais vous pouvez être plus spécifique. Si vous écrivez "Photos de mes amis à Paris", vous trouverez des clichés correspondants. Et pourquoi pas cherchez des "personnes fans de cyclisme" ou alors des "photos prises avant 1990", et même  "restaurants indiens à Marseille aimés par mes amis indiens", c'est possible et intuitif! 
Le Graph vous permettra également de retrouver les restaurants, les articles de journaux ou encore la musique que vos amis aiment. Et il ne se base pas uniquement sur vos Likes, mais en analysant également les mots que vous utilisez, les lieux où vous vous rendez (Check-in), etc. L'intérêt à terme pour Facebook est de monétiser ces liens (dans un premier temps, ils ne seront pas accompagnés de pubs), afin de sécuriser le business-model du réseau social. 
Facebook promet déjà que l'ensemble du nouveau moteur respectera la vie privée des utilisateurs. Celui-ci sera surtout l'occasion pour le réseau social de mieux monétiser son incroyable audience à travers des pages de résultats avec des publicités remaniées.

Amine Raad et agences (Stagiaire)
Vendredi 18 Janvier 2013

Lu 651 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs