Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Facebook a sauvé la vie d'une femme !




En Floride, une femme a pu être secourue grâce à Facebook : après avoir été victime d’un accident domestique et sans avoir accès à son téléphone, c’est son message de détresse sur le site qui lui a permis d’avertir son entourage.
Une fois de plus, Facebook prouve qu’il peut avoir une réelle utilité, rapporte le site WPTV. À Stuart, en Floride, une femme a pu prévenir ses proches de la situation difficile dans laquelle elle se trouvait en laissant un message sur la plateforme communautaire.
Voilà plus d’une semaine que Cindy Lincoln récupère de sa blessure au Centre de soins et de la santé d’Heartland, à Palm Beach Gardens. Selon elle, c’est grâce au site créé par Mark Zuckerberg qu’elle récupère petit à petit aujourd’hui.
Une chute... et une fracture du fémur
La femme était seule chez elle: "J’avais travaillé toute la journée, je suis allée au lit, me suis réveillée à minuit et j’ai décidé de plier des vêtements". Assise à son bureau en train de plier des serviettes, elle en a fait tomber une par terre. En se baissant pour la ramasser, la chaise de Cindy a roulé en arrière, la déséquilibrant et provoquant sa chute. Elle raconte : "Quand elle a frappé le mur, j’ai entendu un craquement. J’ai su que j’étais dans une situation difficile", et pour cause. Le craquement qu’elle a entendu était l’os de son fémur qui s’était brisé.

Le téléphone était
hors d’atteinte

Elle était seule et souffrait d’une douleur insupportable : elle savait qu’elle avait besoin d’aide. Sa première pensée a été d’appeler le 911, numéro d’urgence, mais son téléphone était beaucoup trop loin. "Pour remonter à la cuisine pour chercher le téléphone, j’aurais dû grimper quelques marches et je savais que je ne pourrais pas y arriver", explique-t-elle. La seule solution qui s’offrait à elle était son ordinateur, qui se trouvait à quelques mètres sur une table. Mais l’atteindre ne serait pas facile.
"Traîner cette jambe pendant tout ce temps a été la chose la plus douloureuse que j’ai connue", a rapporté Cindy Lincoln. La douleur était si intense qu’elle a cru perdre connaissance plus d’une fois. Au milieu de la nuit, elle savait que personne ne la chercherait, et ses problèmes de respiration étaient accentués par la chaleur ambiante dans la buanderie.

Un appel à l’aide particulier

Obligée de se hisser avec peine sur une chaise pour atteindre l’ordinateur, c’est une autre difficulté qu’elle a dû affronter : n’ayant pas ses lunettes, elle ne pouvait pas lire ce qui était à l’écran. "Je suis alors restée là, à pleurer", raconte-t-elle. Elle s’est alors souvenue de Facebook, pensant qu’elle serait capable de reconnaître les photos de profil. C’est ainsi qu’à 10 heures du matin, soit presque 10 heures après sa chute, elle a pu laisser un message sur un groupe auquel seuls les membres de sa famille ont accès : "Appelez le 911, j’ai besoin d’aide". Ses enfants, tous adultes, possèdent des smartphones qu’ils ne quittent jamais. L’espoir de Cindy Lincoln était donc qu’ils voient son message, et cela a été le cas : sa belle-fille a répondu "J’ARRIVE" quelques minutes plus tard. Les services d’urgence sont ensuite arrivés rapidement pour l’emmener à l’hôpital. Pour Cindy Lincoln, Facebook l’a réellement sauvée.

Zigonet
Vendredi 24 Juin 2011

Lu 407 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs