Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Face à la demande de Rome : Paris se dit contre «toute pause dans les opérations» de l’OTAN




Paris est opposé à «toute pause dans les opérations» de la coalition en Libye, comme l’a réclamé l’Italie, estimant que cela «risquerait de permettre à Mouammar Kadhafi de gagner du temps et de se réorganiser», a indiqué mercredi le ministère français des Affaires étrangères.
Le ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini, a réclamé mercredi «une suspension immédiate des hostilités» en Libye afin d’instaurer des couloirs humanitaires pour aider la population, lors d’une intervention devant deux commissions de la Chambre des députés.
«La priorité» est un cessez-le-feu en Libye, mais en attendant, «la suspension des actions armées est fondamentale pour permettre une aide immédiate», a précisé le ministre devant la commission des Affaires étrangères et celle des politiques européennes, à la veille d’un Conseil européen à Bruxelles.
Selon M. Frattini, un arrêt immédiat des hostilités «permettrait d’éviter ce que le CNT (Conseil national de transition, instance dirigeante de la rébellion, ndlr) craint, à savoir une consolidation de la partition en deux de la Libye», a-t-il poursuivi.
Il permettrait «surtout l’accès à des localités isolées dans lesquelles la situation humanitaire est dramatique, comme la périphérie de Misrata et Tripoli même».
Se référant aux opérations de l’Otan, M. Frattini a également réclamé «des informations détaillées» et préconisé des «consignes claires et précises», après les erreurs «dramatiques» qui ont conduit à toucher des civils.
«Ce n’est clairement pas la mission de l’Otan», a ajouté le chef de la diplomatie italienne.
L’Alliance a reconnu avoir tué par erreur des civils lors d’une frappe nocturne à Tripoli dimanche, dans laquelle neuf personnes, dont cinq membres d’une même famille, sont mortes.
Le 16 juin, l’Otan avait également frappé accidentellement une colonne de véhicules rebelles dans la région de Brega.
Pour sa part, le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi, a rendu hommage à l’action de l’Otan, qui a permis de «sauver des milliers de vies humaines et d’empêcher la destruction de villes entières».
«Le gouvernement italien s’est activé depuis le début de la mission avec ses partenaires internationaux pour une solution politico-diplomatique de la crise», a rappelé le président du Conseil, qui répétait aux députés le discours qu’il avait prononcé la veille devant les sénateurs.
«Nous partageons les préoccupations de ceux qui craignent que soient prolongées les opérations en Libye, dont l’Otan a fixé le terme d’ici le mois de septembre», a-t-il indiqué, sans toutefois évoquer une demande de suspension des hostilités. L’Italie, ancienne puissance coloniale et ex-proche alliée de la Libye, apporte sa contribution aux opérations de l’Otan contre ce pays, en prêtant ses bases aériennes aux appareils de la coalition et en mettant à la disposition de l’alliance ses propres chasseurs ainsi que plusieurs navires.
Cette contribution suscite des critiques en Italie, y compris au sein de la majorité.
La Ligue du Nord, allié crucial du gouvernement de Silvio Berlusconi, a réclamé un arrêt des raids italiens. Un «conseil suprême de défense» est prévu le 6 juillet à Rome pour faire le point sur les interventions italiennes à l’étranger, notamment en Libye et en Afghanistan.
Rome a annoncé la tenue prochaine en Italie d’une «grande assemblée» de tous les chefs de tribu et des représentants de la société civile de Libye.
Initialement envisagée à la fin de cette semaine, cette rencontre, à laquelle devraient participer plus de 200 personnes selon M. Berlusconi, a été reportée à une date non définie.

AFP
Jeudi 23 Juin 2011

Lu 431 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs