Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Face à l’entêtement de Mustapha Ramid : Sit-in des greffiers demain devant les tribunaux du Royaume




Face à l’entêtement de Mustapha Ramid : Sit-in des greffiers demain devant les tribunaux du Royaume
La décision du ministre de la Justice et des Libertés de défalquer les jours de grève des salaires du personnel de son département continue de susciter l’ire du Syndicat démocratique de la justice (SDJ), affilié à la FDT.
Lors de sa réunion tenue le 8 décembre à Rabat, le bureau national de celui-ci a réitéré son rejet de cette décision illégale qu’il considère comme attentatoire à leur droit garanti par la Constitution.  Dans ce sens, il considère cette décision comme une tentative de sacrifier les couches à revenus modestes sur l’autel d’une volonté manifeste de taire la prévarication que l’actuel Exécutif semble vouloir amnistier.
Le SDJ demande aussi aux fonctionnaires de la justice de continuer leur mouvement de protestation contre l’entêtement du ministre de la Justice et des Libertés qui persiste à  exclure le corps des greffiers du dialogue national sur la réforme de la justice et à ignorer leur cahier revendicatif, et ce par l’organisation de sits-in de protestation demain vendredi devant l’ensemble des tribunaux du Royaume. Il leur demande également d’organiser des marches pacifiques allant  des tribunaux vers les mosquées les plus proches en récitant le «Latif » et en prêtant le serment des libertés et des droits syndicaux devant les demeures de Dieu.  
Pour faire face à l’offensive antisociale du gouvernement et au recours excessif à la violence à l’encontre des fonctionnaires de la justice, le SDJ appelle l’ensemble du personnel de la justice à continuer à refuser catégoriquement tout travail après 16h30, à ne plus assurer la permanence les samedis et dimanches, puisque cette activité n’est pas rémunérée. Il exhorte les  greffiers et à arrêter l’exécution des jugements, et à refuser de les éditer d’autant plus que cet exercice  ne relève pas de leurs attributions.

LARBI BOUHAMIDA
Jeudi 13 Décembre 2012

Lu 358 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs