Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

FUS-Raja, une finale avant la lettre : Le CAK pour l’exploit




Les demi-finales de la Coupe du Trône de football, édition 2014-2015, auront lieu ce soir et s’annoncent prometteuses.
Le Raja de Casablanca défiera la solide équipe du FUS, alors que l’OCK, dauphin du WAC la saison dernière, rencontrera le CAK qui semble avoir digéré la relégation lors du dernier exercice.
 Actuellement 9ème du championnat, le RCA a eu vraiment du mal en ce début de saison. Il aura fallu un Youssef Kaddioui des grands jours pour qualifier son équipe dans le money time face à la JSM lors de l'entrée en lice des Verts dans cette compétition. Les coéquipiers d’El Hafidi ont ensuite éliminé le Kawkab de Marrakech (2-1) avant de sortir difficilement en quarts de finale le Moghreb de Fès en s'imposant aux tirs au but. Les Rajaouis ont ensuite réussi le premier pas de leur demi-finale en battant le FUS à domicile (3-1). De son côté, et après avoir remporté la Coupe du Trône la saison passée et fini à la cinquième place du précédent exercice de la Botola, le FUS semble bien armé pour faire face au Raja. Le club de la capitale s'est offert le luxe de s'imposer face au RCA lors de la première journée du championnat sur le score de 2 à 0. Les protégés de Walid Regragui ont, par ailleurs, entamé la coupe en s'imposant logiquement 5-0 face à la modeste équipe de Mouloudia Dakhla. Les Fussistes ont ensuite éliminé le Difaâ El Jadida grâce au but à l'extérieur (1-1) avant de s'imposer aux tirs au but face au KAC de Kénitra (1-1(8-7)).
 «Ce sera bien évidemment une rencontre très importante  pour nous mais mes joueurs sont prêts à la disputer», a précisé l’entraîneur du FUS, Walid Regragui, dans une déclaration à la presse. «Il est vrai que le Raja a marqué trois buts à domicile mais lors de ce match retour, on attaquera tout au long des 90 minutes. Et vu la qualité de mes joueurs, je pense qu’on pourra en marquer autant», a-t-il souligné, avant d’ajouter : «Nous ambitionnons de réussir de belles choses cette année et si le match du Raja nous réussit bien, ce serait une première mission accomplie. Mais si, par contre, nous n’arrivons pas à nous qualifier à la finale, cela n’affectera pas pour autant les ambitions du club».  De son côté, le gardien de but du Raja, Anas Zniti, a expliqué que «cette rencontre sera très disputée face à une équipe qui produit du beau football». «Mais nous sommes déterminés à atteindre la finale et faire plaisir à nos supporters», a-t-il souligné.
Pour sa part, Adil Karouchy a déclaré qu’un seul petit pas les sépare de l’acte final. Avant d’ajouter : «Nous partons à Rabat avec un moral au beau fixe, puisque l’équipe a retrouvé le chemin des victoires. Nous aspirons donc à remporter ce titre pour égayer notre début de saison, et surtout pour que nous puissions participer à la prochaine édition de la Coupe de la CAF».   Pour ce qui est des joueurs rajaouis qui ne pourront pas disputer cette rencontre, on notera l’indispensable Abdelilah Hafidi, auteur d’un but et d’une passe décisive lors du match aller, en plus d’El Kaddioui, El Hachimi, Banoun et Bakayoko, tous blessés. Du côté du FUS, seul l’international marocain Marouane Saâdane manque à l’appel, après avoir cumulé trois cartons jaunes.  Le deuxième match de ces demi-finales retour de la prestigieuse Coupe du Trône opposera, quant à lui, l’OCK et le CAK. Peu convaincante lors de son entrée en lice dans la compétition, l'équipe khouribguie s'est imposée grâce à la règle du but à l'extérieur face à l'USM Ait Melloul (1-¬1 sur les deux matchs). La machine s'est mise ensuite en marche en huitième de finale, en écrasant le Rachad Bernoussi (5-0) et en s’imposant face au néo-promu l'IR Tanger (3-2), actuel troisième de la Botola Pro Maroc Telecom D1. De son côté, le CAK a, lui aussi, éliminé des adversaires à sa portée, notamment l’Ittihad de Khémisset et l’Union de Mohammédia, avant de sortir le Chabab Rif Al Hoceima, actuel quatrième de la Botola aux tirs au but. Il a ensuite réussi à remporter le match aller contre l’OCK (1-0). «Cette rencontre sera, sans aucun doute, difficile pour les deux équipes. Il est vrai que nous avons gagné le match aller mais ce n’est qu’un pas vers la finale. Rien n’est encore joué», a souligné l’entraîneur du CAK, Hassan Oughani. «Ceci dit, mes joueurs sont prêts à disputer cette rencontre avec tout le sérieux qu’il faut», a-t-il conclu. 
 Notons enfin que la finale de la Coupe du Trône se jouera au Grand stade de Tanger le 18 novembre courant. Ça sera la troisième fois en plus de vingt ans que la finale de cette prestigieuse compétition se déroulera en dehors du Complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat.

Mehdi Ouassat
Mercredi 4 Novembre 2015

Lu 1719 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs