Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

FNF 2014 : La triple consécration de “Sotto Voce”

Une reconnaissance du travail sérieux et acharné de Kamal Kamal




FNF 2014 : La triple consécration de “Sotto Voce”
La consécration de “Sotto Voce” lors de la 15ème édition du Festival national du film (FNF) de Tanger “représente pour moi une reconnaissance du travail sérieux et acharné”, a indiqué le réalisateur Kamal Kamal, suite au triple sacre de son film. “Sotto Voce” a été, en effet, auréolé, samedi, du Grand Prix du long métrage, du Prix du son et du Prix de la musique originale, Une consécration que Kamal Kamal était loin d’imaginer. 
“En présence de très beaux longs métrage qui étaient de sérieux prétendants, je ne m’attendais pas à ce que mon film remporte le Grand Prix. Mon ambition se limitait à l’une des autres consécrations», a-t-il dit dans une déclaration à la MAP.
“C’est surtout le fait que le film recueille l’unanimité du jury et du grand public qui me comble. Autrement, j’aurais senti que mon bonheur n’était pas complet”, a ajouté le réalisateur.
Pour lui, les prix du son et de la musique originale révèlent les points forts du film. “Nous avons travaillé énormément sur le son qui était élémentaire pour le film”, a-t-il souligné, ajoutant que “la musique constituait un pilier essentiel de la construction dramatique”.
L’empreinte de Kamal, le musicien, est perceptible dans ce film, tout comme les précédentes œuvres de ce réalisateur. “Puisque je suis musicien, je trouve dans le cinéma un espace pour concrétiser mes rêves musicaux au même titre que mes ambitions de cinéaste”, confie Kamal Kamal, tout en espérant produire de grandes œuvres à l’avenir.
“Sotto Voce” offre un spectacle artistique époustouflant où cinéma, musique et charme de l’histoire font bon ménage. Cela  se passe dans les années 50 à Bachar, dans une Algérie encore sous l’occupation française. Hassan, un orthophoniste amoureux de la musique classique, forme une chorale composée de jeunes sourds-muets mentalement attardés, qu’il initia à la vocalisation dans un centre d’accueil. Pour en savoir plus, le public est convié à vivre les péripéties de ce magnifique long-métrage.

Lundi 17 Février 2014

Lu 791 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs