Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

FESMAN de Dakar : Syndiély Wade salue la participation marocaine




La déléguée générale adjointe du troisième Festival mondial des arts nègres (FESMAN-2010), Mlle Syndiély Wade a salué la participation marocaine à la 3ème édition de ce prestigieux festival, qui est considéré comme la plus importante manifestation culturelle et artistique du continent.
Lors d'une réception offerte à la résidence de l'ambassadeur du Royaume à Dakar au terme de la participation marocaine à cette rencontre internationale, la fille du président Abdoulayé Wade s'est félicitée de la brillante présence marocaine à ce Festival et salué les efforts des organisateurs pour décliner le riche patrimoine culturel du Royaume sur les différents sites du FESMAN 2010.
La cheville ouvrière de cette manifestation, qui rassemble depuis le 10 décembre courant à Dakar et d'autres villes du pays de la "Teranga" des centaines d'artistes et musiciens d'Afrique et d'ailleurs, a tenu souligner, à cette occasion, l'importance des liens d'amitié et de fraternité entre les deux pays et la nécessité de renforcer à davantage la coopération culturelle pour intensifier les échanges et les occasions de convivialité entre les deux peuples frères.
Conduite par Mme Soumaya Kandoussi, cadre au ministère de la Culture chargée de la programmation de la délégation marocaine au FESMAN-2010, les artistes et musiciens marocains ont offert à Mlle Sindiély Wade un spectacle ponctué par la musique gnaouie et une chorégraphie du groupe de danse urbaine "Black Jack".
Lors de cette rencontre conviviale, qui s'est déroulée en présence de l'ambassadeur du Maroc à Dakar, M. Taleb Barrada et des membres du staff organisateur du ministère de la Culture, des présents symboliques ont été remis aux responsables de l'organisation du Festival mondial des arts nègres qui se poursuivra jusqu'au 31 décembre courant.
La participation marocaine au FESMAN-2010 a été marquée par des spectacles de la musique gnaouie avec Lmaalem Abdesslam Alikan et sa troupe "Tyour Gnaoua" qui ont réussi, à chaque apparition, à chauffer l'ambiance par les rythmes de ce genre musical marocain qui affiche fièrement ses origines africaines.
La journée marocaine au Festival mondial des arts nègres a également été marquée par un concert de Chrifa Kersit, donné à l'Institut français de Dakar. La diva de la chanson amazighe, baptisée aussi "voix d'or de l'Atlas", a chanté et séduit par ses remarquables capacités vocaliques un public de connaisseurs qui se donne rendez-vous chaque soir sur cette scène dédiée aux spectacles sélects.
Au volet "jeunes" baptisé "Culture urbaine", le groupe "Black Jack" a impressionné le public par une remarquable chorégraphie faite de performances, danses et acrobaties. 

MAP
Jeudi 30 Décembre 2010

Lu 270 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs