Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

FDT et CDT pour un syndicat commun de la culture




FDT et CDT pour un syndicat commun  de la culture
Le Congrès de fusion entre le Syndicat démocratique de la culture, affilié à la FDT, et le secteur de la culture relevant de la CDT, aura lieu le 25 janvier courant à partir de 11 heures à la salle Bahnini à Rabat.
L’ordre du jour de ce Congrès qui sera placé sous le thème «L’union et la fusion, immunisation des acquis et élévation de l’action culturelle», prévoit les interventions du ministère de la Culture, du Premier secrétaire de l’USFP, du secrétaire général de l’Organisation démocratique du travail, du bureau central de la FDT, ainsi que celle de la Commission préparatoire du Congrès de fusion. La plateforme du Congrès de fusion fait état de l’importance de cette action syndicale aux niveaux sectoriel et national, ce qui a nécessité de fédérer les efforts des différentes forces syndicales. A cet effet, le Bureau national unifié (CDT) et le Syndicat démocratique de la culture (FDT) ont élaboré une stratégie commune en vue de défendre les droits et les acquis et de reconsidérer l’action syndicale devant contribuer dans le développement des champs économique et social escomptés.
Le tournant historique qui caractérisera l’action syndicale au sein du ministère de la Culture a été pour l’organisation de ce Congrès de fusion qui érigera un nouveau concept de militantisme syndical fondé sur le principe de l’union de l’action syndicale sur les plans de la pratique, de la pensée, de l’organisation et du leadership. Ce qui doit couper court avec les formes galvaudées portant atteinte à la noblesse du militantisme et promouvoir par là les valeurs de la justice sociale, lit-on dans la plateforme du Congrès de fusion.Le fait d’œuvrer en commun conastitue une prise de conscience enrichie d’idées qui passant outre les aspects négatifs d’autrefois. Un passé au cours duquel l’action syndicale était un tremplin pour certains afin de disperser et d’affaiblir les rangs des militants.
Ce Congrès contribuera à la reprise de conscience de l’action culturelle devant être un pilier de tous les projets sociétaux, les décisions réglementaires, les feuilles de route politiques des différentes instances et organisations de la société civile, des partis et des syndicats. Du fait que le champ culturel se veut un espace pour toutes les interactions sociétales, donnant lieu aux orientations de différents intervenants et des forces politiques, sociales, économiques et culturelles pour servir une société aspirant à la justice et l’égalité, avec le citoyen comme source de pensée et de créativité, conclut la plate forme.

T.R
Lundi 20 Janvier 2014

Lu 589 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs