Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

FDT, UMT et CDT posent leurs conditions pour la reprise du dialogue social

Les trois centrales exigent des pourparlers responsables, un agenda précis et des objectifs clairs




FDT, UMT et CDT posent leurs conditions pour la reprise du dialogue social
La FDT, l’UMT et la CDT se disent prêtes à négocier avec l’Exécutif mais sous conditions.  L’union regroupant ces centrales les plus représentatives sollicite l’adoption d’une approche participative dans la préparation de l’ordre du jour et l’élaboration du programme des travaux des prochaines négociations.  Elle exige également que ces pourparlers collectifs soient sérieux et responsables et qu’ils se déroulent selon un agenda précis aboutissant à des résultats tangibles à la hauteur des attentes des salariés et contraignants pour tous les partenaires sociaux. En attendant, elle demande au gouvernement de ne prendre aucune mesure antisociale de nature à porter atteinte au pouvoir d’achat des salariés.  
Les trois syndicats semblent irrités par la méthode Benkirane qui consiste à instaurer un monologue social sous forme de séances d’écoute où les centrales syndicales sont invitées pour être informées de décisions, souvent déjà prises. 
Après avoir pris note de  la prédisposition du gouvernement à étudier les demandes et propositions qu’ils ont adressées au chef de l’Exécutif, les trois syndicats ont, dans un communiqué publié hier, insisté sur la nécessité d’ouvrir un dialogue tripartite sur les  revendications légitimes inscrites dans le mémorandum commun tout en demandant  l’exécution des engagements contenus dans l’accord du 26 avril 2011.
Le gouvernement est également appelé à améliorer les salaires et les pensions de retraite afin de les mettre au diapason de l’augmentation vertigineuse du coût de la vie ; à respecter les libertés collectives et individuelles notamment les libertés syndicales et le droit à la grève ; à généraliser la couverture sociale (mutuelles et retraites) à l’ensemble des salariés tout en garantissant des soins médicaux de qualité et des retraites sûres et confortables. 
La FDT, l'UMT et la CDT estiment que l’Exécutif est censé respecter le Code du travail et mettre en œuvre les dispositions législatives relatives au secteur de l’emploi tout en encadrant les relations professionnelles dans le cadre d’une vision sociale participative et efficiente.  
Les trois centrales ne semblent néanmoins pas prêtes à enterrer la hache de guerre. Elles ont, en effet, appelé leurs adhérents à se tenir prêts pour de nouvelles formes de mobilisation afin de lutter contre toute atteinte aux libertés et droits acquis. 
Elles estiment, dans ce sens, que la situation sociale est grave et exige l’ouverture d’un dialogue social sérieux et responsable. L’état de la situation est insupportable et personne ne peut prévoir l’issue de la tension sociale actuelle. C’est d’ailleurs pour y faire face que cette coordination intersyndicale a été  créée il y a un mois dans l’objectif de mettre en  place une stratégie commune visant à lutter contre les dérives, les régressions et les atteintes aux acquis sociaux. D’autant plus que le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, n’a pas tenu parole et a renié son engagement,   à savoir ne prendre aucune décision concernant la classe ouvrière sans concertation préalable avec les centrales syndicales. Pis, il s’est même entêté à élaborer des projets de loi importants comme ceux relatifs au droit de grève, à la mutualité, ou aux syndicats sans prendre langue avec les principaux concernés.

Hassan Bentaleb
Mercredi 26 Février 2014

Lu 1485 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs