Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

FDT : Les militants du PSU dénoncent les complots




Les militants du Parti socialiste unifié, membres du Conseil national de la FDT, ont publié lors de la réunion du 25 mars, un communiqué portant sur la situation organisationnelle de la centrale et la position des militants du parti  qui restent attaché à son unité
« En date du 25 mars 2011, le siège central  du Parti socialiste unifié a abrité la réunion à laquelle ont pris part la majorité des militants du parti, membres du conseil national de la Fédération démocratique du travail. Après un débat sérieux et responsable qui a passé en revue, en toute responsabilité, la situation actuelle organisationnelle de la Fédération ;
après s’être représenté les conditions actuelles que connait le Maroc, et les vents de la démocratie et du changement que vit aujourd’hui le monde arabe, et après s’être arrêté sur la position naturelle que devrait occuper la Fédération démocratique du travail au sein de ce mouvement historique
Nous annonçons aux militantes et militants du conseil national fédéral et à l’opinion publique :
- Nous réaffirmons la position du parti socialiste unifié et de ses militants, membres du conseil national qui reste attaché à l’unité de la Centrale, et affirmons  que nous nous  défendions cette position de principe, et ce par tous les moyens possibles
- Nous appelons tous les militants intègres à dénoncer et affronter tous les complots internes et externes qui ont pour objectif  de semer les germes de la scission au sein de la Centrale et partant l’affaiblir et rendre immobile ses capacités face  à ce qui l’attend en termes d’échéances historiques et décisives , à commencer par adhérer à la dynamique du changement que connait notre pays et faire face à la tentative d’éloigner les représentants des salariés de la législation et du contrôle
- Nous annonçons notre participation dans la réunion légale du conseil national fédéral tenue le 26 mars 2011, parce qu’elle respecte les dispositions légales et organisationnelles  
- Nous ne nous considérons pas concernés par la réunion du 18 mars 2011 et par ce qui  en a découlé, car elle  manque de légitimité. Primo parce que l’appel à cette réunion s’est fait par une partie qui n’a ni le droit ni la qualité pour cela. Secundo parce que cette réunion a eu lieu sans la convocation de tous les membres du conseil national, et enfin parce que cette réunion a violé l’article 41 du statut de la FDT
- Nous appelons tous les militants intègres de la FDT à défendre son unité  et faire échouer et mettre fin à toute pensée de scission  et veiller  à consolider la démocratie interne  et l’indépendance organisationnelle  en vue de rehausser l’action syndicale de la Centrale et la mettre à niveau pour mieux assimiler les derniers développements et les exploiter à bon escient à même de concrétiser les objectifs la  classe ouvrière.

L B
Jeudi 31 Mars 2011

Lu 561 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs