Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

FDT, CDT et UMT exigent l’ouverture d’un véritable dialogue social

Campagne nationale commune pour défendre les libertés syndicales




FDT, CDT et UMT exigent l’ouverture d’un véritable dialogue social
Le chef du gouvernement en est toujours à des propositions pour le moins insignifiantes. Aussi la toute dernière réunion entre la FDT, la CDT et l’UMT ne pouvait-elle pas ne pas entériner leurs positions rejetant lesdites propositions et appelant l’Exécutif et son chef à plus de sérénité et de sérieux.
Lors de la  réunion tenue samedi à Casablanca  à laquelle ont pris part Abderrahmane Azzouzi, Noubir Amaoui et Miloud Moukharik, il a été procédé à l’évaluation des négociations tripartites et l’examen de la situation de l’élan de coordination des initiatives et d’unification des efforts des trois Centrales pour faire face aux tentatives visant le mouvement syndical et la classe ouvrière.  
Dans un communiqué rendu public, les trois centrales réitèrent leur position quant aux mesures annoncées unilatéralement, fin avril,  par le gouvernement, lesquelles ne satisfont aucunement les revendications des militants, de la classe ouvrière et des salariés. 
Tout en soulignant que l’Exécutif n’a pas  tenu son engagement à reprendre les négociations après la fête du 1er Mai sur la base  du mémorandum adressé en février dernier au chef du gouvernement, la FDT, la CDT et l’UMT exigent l’ouverture dans les plus brefs délais d’un véritable dialogue pour répondre aux doléances  de la classe ouvrière, défendre les libertés syndicales et mettre fin aux conflits sociaux.   Une campagne nationale commune a été décidée également  par les trois syndicats dans l’objectif  de défendre et de préserver les libertés syndicales qui continuent d’être violées au vu et au su du gouvernement et des autorités publiques qui ont préféré observer un mutisme total et de sensibiliser à la nécessité de l’annulation de l’article 288 du Code pénal.   Enfin, et à l’issue de  la réunion de samedi, les trois syndicats ont pris la décision d’envoyer une lettre au chef du gouvernement pout lui rappeler ses engagements et le mettre en garde contre la politique de la sourde oreille aux revendications légitimes de la classe laborieuse dont l’essentiel fait partie du mémorandum. A rappeler que ce document  comprend, entre autres mesures en faveur de la classe ouvrière, la promotion exceptionnelle, l'adoption du principe de plafond de quatre années comme délai maximal de l'attente de la promotion à compter de janvier 2012, la révision des statuts pour les corps à carrière professionnelle limitée à travers la création d'un nouvel échelon en conformité avec les différents statuts et le principe de justice au profit des fonctionnaires concernés en vue de leur permettre une carrière motivante.
Ces engagements portent aussi sur l'élaboration d'une loi concernant l'organisation des œuvres sociales, le renforcement de la protection sociale à travers la révision du système juridique relatif aux accidents de travail, aux maladies professionnelles, aux allocations d'invalidité, et le traitement des problématiques liées à la santé et sécurité professionnelles, la médecine du travail, la prévention des risques professionnels, le renforcement de l'accès des fonctionnaires aux autres services sociaux, tels l'habitat, le transport, l'animation et autres, ainsi que la révision globale des statuts de la Fonction publique.
Il s'agit aussi de la réforme de la grille des salaires et l'adoption des réformes globales de l'indemnité de séjour, la révision de tous les systèmes de notation et d'évaluation ainsi que ceux de formation continue et des commissions administratives paritaires. 

Larbi Bouhamida
Lundi 12 Mai 2014

Lu 845 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs