Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Exposition de Nabil El Makhloufi à Casablanca




Exposition de Nabil El Makhloufi à Casablanca
L’artiste peintre Nabil El Makhloufi expose ses œuvres récentes, du 11 juin au 31 juillet 2013 à Casablanca.
La ville où vit et travaille Nabil El Makhloufi, Leipzig, est réputée pour son école de la peinture figurative la Neue Leipziger Schule, célèbre en Europe. Les œuvres d’un peintre de cette ville, comme Neo Rauch, font la fierté de plusieurs musées d’art contemporain.
Les peintures de Nabil El Makhloufi s’inscrivent dans la lignée de la figuration qui distingue les peintres de Leipzig. Une figuration énigmatique qui réserve une grande part à la narration sans toutefois dévoiler tout ce qu’elle dit. Les œuvres de Nabil El Makhloufi se caractérisent par un mélange de réalisme et de surréalisme, tout en laissant certaines parties de la toile exemptes d’éléments du monde extérieur et qui peuvent renvoyer à l’abstraction. L’artiste accorde un intérêt aux problèmes fondamentaux de la peinture moderne, au rapport entre surface et illusion spatiale, entre abstraction et figuration.
La figuration demeure toutefois la dominante dans la démarche esthétique de Nabil El Makhloufi, ce qui détermine le mieux l’originalité de son art. Une figuration qui imprime un univers très particulier à la toile. On ne sait pas où s’arrête le réalisme et où commence le symbolisme. Ce qui est sûr, c’est que chaque peinture prend et impose un temps de suspension à celui qui la regarde. Les personnages que l’artiste crée ne sont jamais inertes. Ils imposent toujours une présence à la fois fragile et menaçante. Ils s’inscrivent dans un univers étranger à ce que l’on a l’habitude de voir ici. Et, c’est en cela que cette exposition revêt une importance considérable. Elle nous invite à regarder les peintures d’un artiste marocain qui ne parle pas toujours un langage que nous comprenons. Tout en étant enracinées dans la culture de son pays d’origine, les œuvres de Nabil El Makhloufi se nourrissent de la culture et de la terre où vit leur auteur. Cet entre-deux fait la richesse de la peinture de l’artiste et ne manquera pas d’enrichir la peinture marocaine par une nouvelle façon de figurer.
Entre abstraction et figuration, que nulle frontière ne sépare, l’œuvre de Nabil El Makhloufi est empreinte d’une philosophie existentielle, posant des questions sur le fonds culturel de l’humanité, que l’art explore et partage, de manière particulièrement intense dans les toiles de l’artiste.

Libé
Mercredi 12 Juin 2013

Lu 423 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs