Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Exposition collective à la Galerie Fan-Dok : Le regard du galeriste




Une belle brochette d’artistes peintres dont les noms se sont inscrits dans l’histoire récente de la peinture au Maroc exposent leurs œuvres jusqu’au 22 septembre prochain à la galerie Fan-Dok. 
Inaugurée la veille, mercredi 25, cette exposition regroupe diverses œuvres des artistes : Najeb Zoubir, Mohamed Benmoussa, Souhail Benazzouz, Abdellaziz Lkhattaf  Salah Benjkan, Meryem El Alj, Habib Kibari, Youssef  El Kahfaï, Anas Bouanani, Fayçal Benkirane. L’objectif étant de mettre en place un dialogue inattendu entre ces différents artistes.
«Peut-être est-ce là le travail du galeriste ou tout simplement d’un amateur d’art qui va acquérir des toiles avec un fil conducteur presque inconscient mais qui est bien présent, car ces différentes œuvres vont cohabiter sans se faire de l’ombre, bien au contraire. L’exposition offre à voir un accrochage d’œuvres de très bonne facture qui trouvent chacune leur place tout en dialoguant avec le reste de l’exposition », écrit Hakima Lebbar, la directrice de la galerie Fan-Dok.
Ainsi vont se côtoyer : «Souhail Benazzouz et Abdellaziz Lkhattaf  avec des travaux anciens et récents, l’un minimaliste, l’autre plus en matière, les deux utilisant un bleu incontournable dans leur travail respectif,  avec beaucoup de sobriété. Najeb Zoubir et Mohamed Benmoussa, artistes aux parcours  bien différents mais peut-être que c’est la liberté de ton de leur génération qui les unit.
Salah Benjkan avec ses travaux récents presque monochromes (rompant avec les anciennes œuvres toutes en couleurs éclatantes), va rencontrer Meryem El Alj, fidèle à ses «gigots », cette fois-ci en noir et blanc. Habib Kibari et Youssef  El Kahfaï, tous deux lauréats des Beaux-Arts de Tétouan et reconnus pour leur grand talent de dessinateur et leur attachement au papier présentent des travaux sur papier.
Anas Bouanani et Fayçal Benkirane, qui sont enseignants d’arts plastiques, l’un à Azemmour, l’autre à Tétouan  (peut-être ne se sont-ils jamais rencontrés), présentent chacun, un univers aquatique singulier, l’un dans les bleus, l’autre dans les rouges », explique-t-elle.
L’exposition se tient du 25 août au 22 septembre 2010.

Libé
Vendredi 27 Août 2010

Lu 221 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs