Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Exposition collective à l’Institut français : “Quatre agences d’architecture en «Escales» à Casablanca”




Exposition collective à l’Institut français : “Quatre agences d’architecture en «Escales» à Casablanca”
Interroger les rapports entre architecture contemporaine et espace méditerranéen sur quatre domaines, à savoir habitat, culture, patrimoine et projet urbain. Tel est le fond de l’exposition «Escales Casablanca» inaugurée récemment à l’Institut français de Casablanca.
Cette exposition « met en lumière les projets, en cours ou réalisés sur les deux rives de la Méditerranée, de quatre agences d’architecture, marquées par une double implantation et une double culture », soulignent les organisateurs.
Jusqu’au 12 juin prochain, le public peut apprécier différentes maquettes et photographies illustrant le savoir-faire des agences 5+1AA Alfonso Femia Gianluca Peluffo (Paris-Gênes-Milan), ECDM–Emmanuel Combarel Dominique Marrec (Paris), Kilo architectures-Linna Choi Tarik Oualalou Mustapha Chakib Abderrahim Kassou (Paris-Casablanca) et Pietri architectes (Paris-Marseille).
Une occasion pour les regards curieux d’apprécier aussi le sens de l’éco-responsabilité qui prédomine chez ces architectes et de se faire une idée sur « les liens ténus qu’ils tissent, chacun à sa manière, au fil de leurs projets, avec les territoires méditerranéens et comment leur travail s’inscrit dans le contexte actuel d’évolution de la société », précise-t-on. 
Bien qu’elle s’adresse d’abord aux premiers concernés, les maîtres d’ouvrages, décideurs institutionnels et architectes, l’exposition est aussi ouverte au public qui peut se faire une idée sur l’évolution que connaît le monde architectural, le rapport des architectes à l’environnement ainsi que les innovations à venir dans ce domaine, notamment en ce qui concerne le renouvellement du tissu urbain, le développement des villes, etc. Conçue et réalisée grâce aux sociétés Lafarge, Erco Lumières et Groupe Beton, cette exposition a reçu le soutien de l’Institut français de Casablanca et de l’Institut français, du ministère des Affaires étrangères et du ministère de la Culture et de la Communication.
Précisons à toute fin utile que la scénographie de l’exposition, scindée en quatre catégories (urbaines, culturelles, résidentielles et patrimoniales), a été confiée au graphiste Serge Barto et au scénographe Philippe Delis.
Soulignons que Paul Ardenne, critique d’art et d’architecture, a animé vendredi soir une conférence autour de diverses thématiques en rapport avec le monde architectural. Et ce, en présence des agences représentées à cette exposition et de nombreux invités.

ALAIN BOUITHY
Mercredi 25 Mai 2011

Lu 652 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs