Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Exposition “Traces belges au Maroc” aux Beaux Arts de Casablanca : L’histoire à travers les images




Exposition “Traces belges au Maroc” aux Beaux Arts de Casablanca : L’histoire à travers les images
L’exposition « Traces belges au Maroc » inaugurée ce mardi 24 novembre à l’Ecole des Beaux-Arts de Casablanca en présence du Prince Philippe de Belgique, et organisée par l’Association marocaine des lauréats belges, revient d’une façon originale sur l’histoire du peuple belge dans le Royaume.
Jusqu’au 5 décembre, le visiteur curieux pourra ainsi contempler de nombreuses photographies couvrant la période allant de la fin du XIXe aux années 70 et retraçant les faits les plus marquants de la présence belge au Maroc.
Les clichés témoignent de nombreux faits historiques : les missions diplomatiques de la fin du XIXe siècle, la visite du Roi Albert 1er et de la Reine Mathilde au Sultan Moulay Youssef à Rabat dans les années 20, l’envol des pilotes belges vers le Congo via Casablanca pendant la Seconde Guerre mondiale et la visite officielle du Roi Baudouin et de la Reine Fabiola en 1968 sur invitation de Feu SM Hassan II. Ces derniers furent ainsi les premiers souverains européens à visiter le Maroc devenu indépendant.
L’on apprend de plus qu’à cette occasion, l’ambassadeur belge qualifia la visite du Royaume comme « une féerie continue de mouvements, de cris et de youyous », féerie particulièrement bien rendue par les clichés sublimés par le choix du noir et blanc.
Cependant, de nombreuses images rendent compte de faits plus ponctuels mais qui témoignent tout autant de l’importance de la présence belge sur le territoire marocain.
Ainsi une série de clichés présente « une aventure automobile » de quatre amis belges à travers le pays en 1933, l’occasion d’observer «un avant-après » de nombreux paysages qui nous sont familiers.
L’exposition nous propose également de revenir sur le parcours de plusieurs personnalités belges tombées « amoureuses » du Royaume. La première d’entre elles est Robert Geeraerts, homme d’affaires mais surtout athlète accompli. Ce dernier fut champion du Maroc dans plusieurs disciplines sportives, notamment en lancer de poids dans les années 30 à 50.  Quant à Fernand Heyder-Bruckner à la tête d’un grand établissement d’électricité, il s’est illustré dans le domaine du rallye automobile en organisant de nombreuses courses sur le sol marocain.
Enfin une série de clichés revient, de façon originale, sur la coopération maroco-belge concernant le sucre dans les années 60,  notamment par le biais de l’exploitation de la betterave sucrière dans la plaine du Gharb. Les ingénieurs marocains et belges établirent ainsi en coopération la sucrerie de Béni Mellal.
Valérie Moeyensoon, vice-présidente de l’AMLB, explique que beaucoup de recherches ont été faites pour mener à bien le projet d’exposition, car de nombreux clichés se trouvaient en Belgique. Elle ajoute ainsi que « Tout n’est pas là ». Néanmoins l’initiative est louable, car elle permet par la contemplation de clichés originaux de rendre compte de l’importance des « traces belges » dans le Royaume.

Sofia Aliamet
Jeudi 26 Novembre 2009

Lu 1145 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs