Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Explosion d’une bombe à Jijel et raids intensifs sur des montagnes de Boumerdès

Une nouvelle vague de violences secoue l’Algérie




Une bombe a explosé mercredi près d’un point de contrôle d’agents assurant la sécurité des installations gazières de la Sonelgaz à Chekfa, dans la wilaya de Jijel (359 km à l’est d’Alger), a rapporté hier la presse locale.
L’explosion a blessé grièvement un agent de sécurité qui a été amputé d’une jambe. Ce dernier est employé par une entreprise chargée d’assurer la sécurité des installations de la Sonelgaz (compagnie nationale de l’électricité et du gaz), précise-t-on de même source.
Neuf agents de la même entreprise avaient été tués dernièrement, suite à une attaque au mortier menée par un groupe armé venu des régions montagneuses avoisinantes.
Sur le terrain, des hélicoptères de l’armée ont effectué des raids « intensifs » dans les régions montagneuses de la wilaya de Boumerdès (50 km à l’est d’Alger), suivis d’une opération de ratissage à la recherche d’éléments armés embusqués dans le secteur.
L’armée a agi sur la base de renseignements fournis par un membre d’un groupe armé arrêté la veille. Ce dernier avait filmé l’assassinat de trois soldats par un groupe armé à la mi-février dernier.
Les services de sécurité ont par ailleurs indiqué avoir abattu un membre d’un groupe armé à Boukhalfa, un village relevant de la wilaya de Tizi Ouzou (103 km à l’est d’Alger). L’homme est tombé dans une embuscade qui lui a été tendue par la police mardi soir, précise-t-on de même source.
Par ailleurs, cinq islamistes armés ont été tués en Algérie depuis le début de la semaine, selon la presse locale.
Deux islamistes armés, dont l’un était recherché depuis plusieurs années, ont été tués mardi soir à Tizi Ouzou (100 km à l’Est d’Alger), par l’armée dans une embuscade, a indiqué mercredi le quotidien InfoSoir (privé, francophone).
Nacer Medhmoune, qui avait rejoint les islamistes dès le début des années 1990, et un second islamiste sont tombés dans une embuscade tendue par l’armée dans une forêt située près du campus universitaire de Boukhalfa, à la sortie ouest de Tizi Ouzou, précise le journal.
Plusieurs quotidiens ont également rapporté mercredi que trois islamistes armés avaient été tués lundi soir à Tarik Ibn Ziad près d’Aïn Defla (120 km au Sud-Est d’Alger) au cours d’une opération de l’armée.
Le ministre de l’Intérieur avait annoncé dimanche que quelque 120 islamistes armés avaient été tués en Algérie depuis le 1er septembre.
Durant la même période « 22 repentis » se sont rendus aux services de sécurité, « 322 terroristes, dont beaucoup n’étaient pas armés mais directement impliqués dans des attentats, ont été arrêtés, et environ 150 armes saisies », avait-il ajouté.

MAP
Vendredi 6 Mars 2009

Lu 235 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs