Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Examen des moyens à même d’améliorer les relations économiques maroco-hongroises


Les échanges commerciaux entre le Maroc et la Hongrie ont atteint en 2014, 1,6 milliard de dirhams



Une mission BtoB multisectorielle d'une vingtaine d'entreprises marocaines s’est envolée, récemment, pour Budapest. Le but étant de cerner les opportunités du marché, sur lequel l'opérateur marocain doit agir et ce, sur des axes nouveaux tels que la création d'une plateforme logistique des exportations marocaines vers les pays de la région centre et européenne. Mais ce n’est pas tout. Selon un communiqué de Maroc Export, cette mission, présidée par le ministre délégué auprès du ministre de l'Industrie, du Commerce et de l'Investissement et de l'Economie numérique chargé du Commerce extérieur, Mohammed Abbou, a été organisée par le Centre marocain de promotion des exportations, en marge des travaux de la 2ème session de la Commission mixte maroco-hongroise. Elle avait également pour objectif, précise la même source, de finaliser le protocole d'accord de coopération entre Maroc Export et la Maison nationale hongroise de commerce et de convenir d'un plan d'action pour les trois prochaines années afin de renforcer les échanges commerciaux et de partenariat entre les deux pays. 
Ainsi, nous apprend-on du côté du Centre, la commission mixte maroco-hongroise, s’est penchée sur les moyens d'améliorer les relations économiques entre les deux pays, sur la nécessité de focaliser la coopération autour des domaines économiques à fort potentiel et de prioriser des actions concrètes en identifiant les moyens de mise en œuvre de chacune d'entre elles. 
«La Hongrie est située au carrefour de l’Europe occidentale et orientale, ce qui lui permet de bénéficier d’une situation centrale stratégique et le climat des affaires y demeure encourageant», fait ressortir Maroc Export notant que la politique extérieure de la Hongrie est basée, entre autres, sur l’établissement de relations de bon voisinage avec ses sept voisins et l’ouverture de nouveaux horizons vers l’Est, avec une priorité au développement des relations commerciales avec l’Asie.
Et de faire savoir que le développement des échanges avec l’Europe centrale en prenant la Hongrie comme plate-forme commerciale pour le Maroc, passe par la prise en considération des difficultés liées notamment à l’octroi des agréments d’exportation et les risques commerciaux ainsi qu’à l’accès aux circuits de  distribution liés à la diversité linguistique culturelle et très concurrentielle intra-régionale.
Le communiqué souligne aussi que les échanges de marchandises entre le Maroc et la Hongrie ont atteint en 2014, 1,6 milliard de dirhams (MMDH), avec une amélioration de 43% par rapport à 2013. En effet, relève-t-on de même source, tandis que le Maroc est le 49ème client de la Hongrie et son 67ème fournisseur, la Hongrie, de son côté, est le 67ème client du Maroc et son 36ème fournisseur. L’on signale également que les importations marocaines en provenance de la Hongrie se sont élevées à 1,4 MMDH et, pour leur part, les exportations marocaines vers ce même pays n’ont pas dépassé les 214 millions de dirhams (MDH). 
Bien que la Hongrie ne compte que 10 millions de consommateurs, ce pays donne l'accès à plus de 100 millions des 7 pays voisins, ajoute le communiqué faisant observer que les produits marocains ont un grand potentiel d'exportation sur le marché hongrois, notamment textile, électrique, agroalimentaire et pharmaceutique. 
De plus, un potentiel relativement important réside dans certains produits relevant des secteurs de l'agriculture et de la pêche, de l'agroalimentaire, de la chimie-parachimie, de l'électrique-électronique, de la mécanique et métallurgie ainsi que du textile-habillement, précise-t-on de même source mettant en exergue, toutefois, qu’il existe quelques entraves pour les produits marocains sur ce marché. Il s'agit, poursuit Maroc Export, notamment de la barrière de la langue et du problème de compétitivité surtout vis-à-vis des entreprises de la région. 
En ce qui concerne les investissements, la Hongrie  a signé plusieurs accords bilatéraux avec de nombreux pays, y compris le Maroc, afin d'encourager et de protéger réciproquement les investissements et de renforcer la coopération économique avec ses partenaires. 
 

Meys.B
Lundi 14 Décembre 2015

Lu 706 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs