Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ex-président du gouvernement autonome des Canaries : Lorenzo Olarte Cullen dénonce les violations massives des droits de l'Homme à Tindouf




Ex-président du gouvernement autonome des Canaries : Lorenzo Olarte Cullen dénonce les violations massives des droits de l'Homme à Tindouf
L'ancien président du gouvernement autonome des Iles Canaries, Lorenzo Olarte Cullen, en visite à Laâyoune à la tête d'une délégation, a rencontré plusieurs dirigeants de sections régionales de partis politiques et acteurs de la société civile.
Au cours de ces rencontres, les interlocuteurs de M. Cullen ont évoqué les motivations inavouées des agissements de la dénommée Aminatou Haidar à la solde des ennemis de l'intégrité territoriale du Maroc.
Ils ont, également, souligné le fait que cette dame est seule responsable de la situation où elle se trouve, puisque c'est elle qui a renié et sans aucune contrainte sa nationalité.
Les membres de la délégation canarienne ont, aussi, suivi des explications sur les progrès réalisés en matière de droits de l'Homme dans les provinces du Sud et l'expérience pilote du Maroc dans ce domaine grâce à la ferme volonté du Royaume de clore définitivement la page du passé.
Les intervenants ont mis l'accent sur le climat de liberté et de stabilité qui prévaut au Maroc en général, et dans les provinces du Sud en particulier, contrairement aux allégations des ennemis du Royaume. Ils ont dénoncé les tentatives d'instrumentalisation de la question des droits de l'Homme pour porter atteinte aux valeurs sacrées de la Nation.
Un ancien rescapé des geôles  du polisario a attiré l'attention sur les souffrances qu’il a endurées ainsi que ses codétenus de ces geôles dans les environs de Tindouf, victimes de pratiques barbares et de violations des droits humains perpétrées  par les bourreaux du polisario.
Pour sa part, M. Cullen a souligné la volonté de l'Espagne de mettre fin au problème d'Aminatou Haidar, rappelant que Madrid fait la distinction entre ce problème d'ordre individuel et ses relations solides avec le Maroc.
Cette dame, qui affirme n'être pas marocaine, agit dans le cadre des nouvelles orientations de  la propagande de l'Algérie et du « polisario ».
M. Cullen a, par ailleurs, insisté sur le fait  que le processus de développement engagé dans les provinces du Sud sera renforcé encore davantage par l'initiative marocaine d'autonomie.
Saluant le courage dont le Maroc a fait preuve dans le traitement du dossier des violations passées des droits de l'Homme, M. Cullen a fait remarquer que le polisario s'entête à ignorer et à  ne pas faire cas des violations massives des droits de l'Homme que ses bourreaux continuent de perpétrer dans les camps de Tindouf.

A.E.K
Jeudi 17 Décembre 2009

Lu 363 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs