Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Euro 2016 : Le grand rendez-vous approche




L'Europe du football s'est donné rendez-vous en France du 10 juin au 10 juillet pour un Euro qui, au-delà de l'aspect sportif, constituera un défi sécuritaire majeur après les attentats à Paris, St-Denis et Bruxelles, mais le pays espère surtout bénéficier des retombées économiques de l'évènement, pourtant difficiles à mesurer.
"L'Euro représentera un risque". Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a parfaitement planté le décor le 3 mai, à la veille de la présentation en Conseil des ministres de la troisième loi de prorogation de l'état d'urgence pour deux mois.
Dès l'attribution du tournoi à la France en 2010, la menace terroriste avait été intégrée par les organisateurs. Mais les attaques sanglantes du 13 novembre à Paris et à St-Denis (130 morts) et celles du 22 mars dans la capitale belge (31 morts) ont changé la donne, poussant les autorités à doubler les moyens humains et financiers pour sécuriser les 10 stades, les fans-zones et les 24 équipes participantes.
La principale difficulté concerne la protection des fans-zones, ces lieux destinés à la retransmission des matches en direct mais également à célébrer l'événement. Le coût du dispositif est passé de 12 à 24 millions d'euros afin de rémunérer les agents de sécurité privés (de 80 à 350 simultanément selon la taille des enceintes) et installer barrières, équipes cynophiles, caméras de surveillance, contrôle magnétique et parfois des portiques de détection comme à Nice, Lyon ou Bordeaux.
Les stades seront placés sous la protection de 10 à 12.000 agents de sécurité privés engagés par l'UEFA, tout comme les camps de base des équipes et tous les sites et hôtels officiels, et disposeront d'un double périmètre de contrôle.
Au total, le budget sécurité de l'UEFA se monte à 34 M EUR. L'Etat assurera de son côté la protection du reste du territoire et des transports grâce aux forces de l'ordre classiques, renforcées par plus de 10.000 militaires.
Comment quantifier l'impact économique et social d'une telle compétition? Il y a d'abord le coût induit par la construction ou la rénovation des stades. Celles-ci ont été financées à hauteur de 618 millions d'euros, sur 1,65 milliard, par l'Etat et les différentes collectivités. L'Etat s'étant engagé à exonérer d'impôt l'UEFA en tant qu'organisateur, il ne lui restera au final que la TVA, qui devrait rapporter 186 millions d'euros, selon une étude du Centre de droit et d'économie du sport (CDES) de Limoges.
Plus globalement, le CDES prévoit la création de 26.000 emplois équivalent temps plein sur une année et table sur un apport de 1,27 milliard d'euros, dont 788 millions dépensés par les spectateurs.
En dehors des données économiques brutes, la France espère que l'Euro aura des effets sur l'image et l'attractivité du pays, près de 1,5 million de fans étrangers étant attendus, et contribuera au développement de la pratique sportive. Au moment où Paris est candidate à l'organisation des Jeux olympiques de 2024, ce Championnat d'Europe peut être vu comme un test grandeur nature pour une nation qui n'a plus accueilli d'évènement sportif de cette ampleur depuis la Coupe du monde de rugby en 2007.
Rarement un Euro n'est apparu aussi ouvert à un peu plus d'un mois du match d'ouverture entre la France et la Roumanie, le 10 juin au Stade de France. Elargi pour la première fois à 24 équipes, le tournoi voit débarquer des petites nations (Islande, Albanie, Autriche, Pays de Galles, Irlande du Nord, Hongrie, Slovaquie) qui voudront jouer les trouble-fêtes dans la course à la succession de l'Espagne, double tenante du titre.
Il faudra comme toujours compter sur les champions du monde allemands, triples vainqueurs de l'épreuve, la Roja, revancharde après son fiasco du Mondial-2014 (élimination au 1er tour), et Cristiano Ronaldo à la tête du Portugal. La Belgique d'Eden Hazard, force montante du continent, sera également un gros morceau alors que l'Italie, privée de deux éléments majeurs au milieu (Marchisio, Verratti), et l'Angleterre avancent dans l'inconnue.
Les Français espèrent eux refaire le coup de l'Euro-84 et du Mondial-98 sur leur sol mais l'absence en attaque de Karim Benzema, banni en raison de sa mise en examen dans l'affaire de la sex-tape, et leurs gros soucis défensifs ne plaident pas vraiment en leur faveur. La Fédération française de football s'est voulue raisonnable en affichant les demi-finales comme objectif minimum, deux ans après la place de quart de finaliste à la Coupe du monde.

Les dix stades du tournoi

Tour d'horizon des dix stades qui accueilleront l'Euro-2016 disputé en France (10 juin-10 juillet).
A noter que, le temps de l'Euro, les stades ne doivent pas porter de noms de marques.

Capacité: 80.000 places
Programme: le match d'ouverture (France-Roumanie), trois autres rencontres de poules (Eire-Suède, Allemagne-Pologne, Islande-Autriche), un 8e de finale, un quart de finale et la finale.
Construit pour le Mondial-1998 remporté par la France, inauguré en janvier de cette même année par une victoire contre l'Espagne sur un but de Zidane (1-0), le "SDF" est le plus grand stade de l'Hexagone. Il n'a pas nécessité de travaux de rénovation. Son histoire récente est marquée par le 13 novembre 2015, lorsque trois kamikazes se sont fait exploser dans son périmètre, n'ayant pu pénétrer dans les tribunes où quelque 80.000 spectateurs assistaient au match amical France-Allemagne. Ces actes terroristes ont fait un mort, tandis que dans le même temps d'autres attentats frappaient Paris.

Capacité: 67.000 places
Programme: quatre matches de poules (Angleterre-Russie, France-Albanie, Islande-Hongrie, Ukraine-Pologne), un quart de finale et une demi-finale.
Inauguré en 1937 avec une piste de cyclisme, rénové et livré en octobre 2014, le Vélodrome est devenu le deuxième plus grand stade français. Une toiture a été installée. Les travaux ont coûté 268 millions d'euros. Le Vélodrome accueille aussi des matches de rugby et des concerts.

Capacité: 59.000 places
Programme: quatre matches de poules (Belgique-Italie, Ukraine-Irlande du Nord, Roumanie-Albanie, Hongrie-Portugal), un 8e de finale et une demi-finale.
Ce stade, projet au long cours de Jean-Michel Aulas, le président du club propriétaire, l'Olympique Lyonnais, a été inauguré le 9 janvier avec un match de Ligue 1 contre Troyes (4-1). Il est situé à une dizaine de kilomètres du centre de Lyon. La pelouse est hybride (gazon naturel et composants synthétiques) afin de supporter l'enchaînement des matches.

Capacité: 50.000 places
Programme: quatre matches de poules (Allemagne-Ukraine, Russie-Slovaquie, Suisse-France, Italie-Eire), un 8e de finale et un quart de finale.
L'enceinte, située dans la banlieue lilloise et dotée d'un toit rétractable, a été inaugurée en août 2012. En configuration football, elle dispose de plus de 7000 places VIP et de 76 loges. Le stade a accueilli la finale de la Coupe Davis 2014 de tennis, la phase finale de l'Eurobasket-2015 ou encore plusieurs concerts, dont ceux de Rihanna et Johnny Hallyday.

Capacité: 45.000 places
Programme: quatre matches de poules (Turquie-Croatie, Roumanie-Suisse, Portugal-Autriche et Irlande du Nord-Allemagne) et un 8e de finale.
Propriété de la mairie de Paris, le Parc, où évolue le PSG, vient de subir deux ans de travaux, essentiellement d'embellissement (loges VIP agrandies, nouveaux vestiaires). La grande réussite de ces retouches concerne surtout la pelouse, la meilleure de France sinon d'Europe, posée et bichonnée par le "groundsmanager" britannique du PSG, Jonathan Calderwood. Le stade actuel, inauguré en 1972, est le troisième sur ce site: le premier avait ouvert ses portes en 1897, le deuxième en 1932.

Capacité: 42.000 places
Programme: quatre matches de poules (Galles-Slovaquie, Autriche-Hongrie, Belgique-Eire, Croatie-Espagne) et un quart de finale.
Livré au printemps dernier au bout de 26 mois de travaux, ce nouveau stade accueille les matches des Girondins de Bordeaux. Lors des six premiers mois d'utilisation, des incidents d'ordre sécuritaire ont eu lieu avec des barrières placées derrière les buts qui n'ont pas résisté à la poussée des supporteurs massés et se sont ouvertes, sans faire de blessé grave. "Un reparamétrage" a été effectué par les constructeurs, sans nouvel incident depuis.

Capacité: 42.000 places
Programme: trois matches de poules (Portugal-Islande, République Tchèque-Croatie, Slovaquie-Angleterre) et un 8e de finale.
Le stade, inauguré en 1931, est opérationnel dans sa configuration Euro depuis décembre 2014, après des travaux de modernisation. Les places sont assises et couvertes, les angles de l'enceinte ont été fermés et toutes les tribunes sont à la même hauteur désormais. Surnommé le "Chaudron" pour son ambiance bouillante, c'est l'un des principaux stades de l'histoire du foot français depuis la grande époque de l'équipe de Saint-Etienne dans les années 1970.

Capacité: 35.000 places
Programme: trois matches de poules (Albanie-Suisse, Angleterre-Pays de Galles, République Tchèque-Turquie) et un 8e de finale.
Le stade a subi un important lifting. La rénovation, achevée en août 2015, a été réalisée en moins de 18 mois. Le projet initial, dont le budget dépassait 100 millions d'euros, prévoyait pourtant de porter la capacité de l'enceinte de 41.229 à 44.000 places. Mais, en raison de problèmes de financement, il a fallu voir moins grand et moins cher (70 M EUR). Le stade associe le nom de Félix Bollaert (ancien directeur commercial de la Société minière de Lens) à celui d'André Delelis (maire de la ville de 1966 à 1998, décédé en 2012).

Capacité: 35.000 places
Programme: trois matches de poules (Pologne-Irlande du Nord, Espagne-Turquie, Suède-Belgique) et un 8e de finale.
Le projet de l'Allianz Riviera a été lancé avant l'attribution de l'Euro-2016 à la France. Construit en partenariat public-privé (PPP), il se veut un modèle écologique, avec la récupération des eaux de pluie pour l'arrosage et quelque 7000 m² de panneaux photovoltaïques. Inauguré en septembre 2013, le stade abrite également le Musée national du sport depuis octobre 2014.

Capacité: 33.000 places
Programme: trois matches de poules (Espagne-République Tchèque, Italie-Suède, Russie-Galles) et un 8e de finale.
Les travaux de rénovation, entamés en 2013, se sont achevés en janvier 2016, avec l'installation des derniers sièges et la finalisation des portiques d'entrée. La pelouse avait été posée durant la trêve estivale. Inaugurée en 1937, cette enceinte est située sur une île au coeur de Toulouse. En 2001, le stade a dû subir des réparations après l'explosion de l'usine chimique AZF à proximité.

Libé
Lundi 9 Mai 2016

Lu 331 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs