Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Et si l’ex-marché de gros de Casablanca devait servir pour la pratique du sport


Une requête des habitants du Belvédère



Et si l’ex-marché de gros de Casablanca devait servir pour la pratique du sport

Casablanca manque de terrains de proximité. Des  espaces où les jeunes Casablancais pourraient  pratiquer leurs sports préférés et dans de bonnes conditions. Parmi ces quartiers qui manquent cruellement d’espaces correctement aménagés ou de terrains de sport, il y a lieu de citer celui de Belvédère. Excepté le complexe socio-sportif de Hay Mohammadi qui se trouve près des Anciens abattoirs  de Casablanca, et du coup de Belvédère,  le quartier ne dispose pas de structures sportives dignes de ce nom ou un quelconque terrain à découvert à même de permettre aux jeunes non seulement d’avoir des loisirs, mais de s’épanouir, de prendre soin de leur corps et de développer leur talent.
Soucieuse et consciente de l’importance que revêtent les activités sportives et de loisirs des citoyens, tous âges confondus, l’Association Espace Belvèdère qui, depuis sa création, a organisé plusieurs actions citoyennes  en vue d’améliorer le cadre de vie des habitants du quartier, vient de prendre une initiative courageuse dans ce sens. En effet, elle a adressé des lettres respectivement au wali et au maire  du Grand Casablanca pour proposer de réaménager l’ex-marché de gros de légumes et fruits (Marché Crio), sis à rue Abdellah Ben Yassine, par la création d’un centre omnisports au profit des jeunes et moins jeunes du quartier. 
Loué  depuis des années au promoteur immobilier Miloud Chaâbi, et pour des irrégularités  constatées au niveau de l’édifice construit sous le Protectorat, le contrat d’exploitation a été résilié par le Conseil de la ville en 2012 qui a été saisi par la commune des Roches Noires. Depuis lors, l’ancien marché Crio est laissé à l’abandon et l’affaire est actuellement devant la justice pour que le Conseil de la ville puisse reprendre son bien.
Certes, l’ex-marché de gros génère d’importantes recettes aux caisses de la commune, mais vu l’intérêt général, il serait préférable, selon l’Association Espace Belvédère, de le récupérer  et le mettre à sa disposition en vue d’en faire un centre omnisports qui permettrait de réduire sinon d’éradiquer la délinquance des jeunes dans ce quartier.
L’Association rappelle que  les correspondances adressées aux autorités compétentes datent d’il y a presque trois mois et que la balle est désormais  dans le camp du Conseil de la ville. Mais l’espoir  demeure de voir les responsables du Grand Casablanca prendre la courageuse et bonne décision à même de répondre aux attentes des habitants et des jeunes. 
Dans ce sens, l’Association qui s’emploie à diversifier ses actions, vient de mettre en œuvre récemment la convention conclue en septembre dernier avec Collège Anatole France portant sur l’utilisation de ses terrains de sport, ce qui s’est traduit par l’organisation de rencontres sportives en présence des membres de l’Association, du principal  du collège et de nombreux citoyens et invités.
 

Larbi Bouhamida
Lundi 9 Février 2015

Lu 1455 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs