Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Et de sept pour l’ASS

Finale de la Coupe du Trône de basketball




Et de sept pour l’ASS
Les phases finales de la Coupe du Trône de basketball, édition 2013-2014, organisées cette saison à Guelmim sur décision fédérale étaient tout simplement une réussite sur tous les plans. Dans ce contexte, les autorités locales, les organisateurs et tous ceux qui ont veillé scrupuleusement au bon déroulement de cette grande fête du basketball sont à féliciter pour leur accueil chaleureux, leur détermination et leur fair-play exemplaire vis-à-vis de tous leurs invités venus des différentes villes du Royaume de Tanger à El Gouira. 
Quant à l’arbitrage, il a été sans grande influence sur les résultats obtenus exception faite pour la rencontre ASE/RST où il y avait des contestations de part et d’autre concernant quelques décisions arbitrales sans avoir influencé le résultat du match. Mais l’événement c’est bien cette décision prise par la commission d’arbitrage de faire officier la finale par un trio arbitral composé de referees très jeunes. A signaler que ces jeunes ont pu tirer leur épingle du jeu en sortant un match à la hauteur de l’événement et ce d’après le témoignage de tous les basketteurs présents dans la salle.
Pour ce qui est de la finale, tout le monde s’attendait à ce que l’ASS remporte le sacre de cette édition, ce qui est d’ailleurs son septième titre après ceux gagnés en 2005, 2007, 2009, 2010, 2011 et 2012. 
Le premier quart temps fut équilibré et s’est soldé sur la marque de 17 à 14 pour les Slaouis. Malgré la détermination de l’ASE, les joueurs de l’ASS ont réussi à prendre le match en mains, faisant preuve d’une grande assurance défensive, tenant momentanément à la diète les fers de lance de l’attaque souirie, en l’occurrence Barrazi, Khalfi, Idrissi. Une tactique qui leur a permis de rejoindre les vestiaires avec 20 longueurs d’avance (47-27).
Les Slaouis ont réussi à maintenir cet écart de 20 points au terme du troisième-quart  (62-42).
Lors du dernier quart-temps, et sous la houlette de son coach, Said El Bouzidi, l’ASS a géré le score jusqu’au final (83-72). 
Chez les dames, la finale ayant mis aux prises l’ASE et le CODM a connu durant toutes les 40mn un chassé-croisé à couper le souffle durant lequel l’écart n’a jamais dépassé un ou deux paniers. Les Meknassies ont dû attendre les ultimes souffles de cette confrontation pour s’imposer sur la marque de 57-55, remportant ainsi leur 8ème sacre après ceux de 1985, 86, 88, 89, 1990, 1994 et 2012.
 

Abdelmajid Bouslim
Mardi 17 Juin 2014

Lu 412 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs