Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Et de quatre pour le Onze national




Et de quatre pour le Onze national
Belle victoire que celle du Onze national. Elle est nette et sans bavure. Quatre buts à zéro contre l’équipe du Mozambique. Le score aurait pu être encore plus lourd si de nettes occasions de but  ont été concrétisées.
Grâce à cette victoire, la sélection nationale s’est réconciliée avec les 35 millions de Marocains. Elle était attendue sur des braises. C’est dire que la pression exercée sur les joueurs et davantage sur le nouveau sélectionneur national, Rachid Taoussi, était grande. C’était le rendez-vous à ne pas manquer !
Dès l’entame de la rencontre, on a pu remarquer la détermination du team marocain à remporter la victoire. Mais Houssein Kharja et ses coéquipiers, malgré leurs coups de boutoir, ont buté sur une défense mozambicaine hermétique. Il aura fallu attendre la 25ème minute pour trouver une brèche, mais Youssef Larabi qui, s’était offert une occasion en or pour ouvrir le score, a manqué de chance, envoyant le ballon en dehors des buts gardés par le keeper mozambicain. Ce n’était que partie remise puisque ce même Larabi va se rattraper et servir d’une belle manière Abdelaziz Barrada qui, d’un coup de tête, a  marqué le premier but libérant à  la fois ses coéquipiers, l’entraîneur national, Rachid Taoussi, qui n’arrivait pas à rester assis sur le banc de touche ainsi que le nombreux public qui a afflué ce soir-là  au Grand stade de Marrakech.
Cependant, un seul but n’était pas suffisant pour remonter le handicap de deux buts à Maputo. Il a fallu donc attendre la deuxième mi-temps pour s’assurer définitivement la victoire. En effet, grâce aux consignes de Rachid Taoussi, le Onze national a changé de tactique en attaquant sur les ailes perturbant ainsi le schéma défensif des Mozambicains. Du coup, trois buts ont été inscrits : un penalty marqué par le capitaine Houssein Kharja à la 62ème minute, suivi d’un troisième but réussi, cette fois-ci, par Youssef Larabi à la 84 ème minute mettant ainsi fin au calvaire de l’équipe nationale et assurant désormais sa qualification à la prochaine Coupe d’Afrique des nations. Et comme l’appétit vient en mangeant, un quatrième but inscrit dans les arrêts de jeu par Noreddine Amrabet adonné le coup de grâce à une équipe mozambicaine désorientée et terminant le match à dix.
Quatre buts à zéro contre la sélection du Mozambique est un score sans appel. C’est un pied de nez à tous ceux qui mésestimaient les cadres nationaux pour prendre en charge l’équipe nationale.

Youssef BENZAHRA
Lundi 15 Octobre 2012

Lu 217 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs