Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Essien sans permis de travail en Indonésie




Essien sans permis de travail en Indonésie
Michael Essien, ancienne gloire de Premier League qui évolue désormais dans le championnat indonésien, se retrouve au coeur de problèmes administratifs après que son club a reconnu qu'il ne disposait pas de permis de travail.
Le joueur ghanéen, qui a disputé son premier match samedi, a fait une arrivée en fanfare le mois dernier à Persib Bandung, l'un des plus grands clubs du pays. Mais d'après l'Agence des sports professionnels, une agence gouvernementale, il ne possède pas les documents nécessaires pour évoluer dans la Ligue.
Son coéquipier Carlton Cole, qui a notamment évolué à West Ham, est également concerné. Le club affirme que les permis de travail ne sont pas arrivés à temps pour le premier match mais que la Fédération et la Ligue avaient donné aux joueurs la permission de jouer.
"Tout le monde sait qu'Essien est un joueur de classe mondiale, pas un immigré clandestin", a protesté l'entraîneur Umuh Muchtar. Les services de l'immigration ont convoqué la direction du club lundi sans préciser à quelle date elle serait entendue.
"Ce sont des professionnels, donc ils doivent avoir un permis de travail pour évoluer en Indonésie", a affirmé Agustianur, représentant des services de l'immigration.
L'international ghanéen Michael Essien a joué à Lyon, Chelsea, au Milan AC ou au Real Madrid, avant de s'engager en Indonésie. Après avoir attiré des stars comme le Camerounais Roger Milla et l'Argentin Mario Kempes à la fin du siècle dernier, le championnat indonésien tente de se relancer après un an de suspension par la Fifa en faisant venir de grands noms du football.

 

Mercredi 19 Avril 2017

Lu 235 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs