Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Essaouira, toujours sans signalisation!




Essaouira, toujours sans signalisation!
Avec la mise en œuvre du nouveau Code de la route, les habitants d'Essaouira ne cessent d'exiger une mise à niveau du système de circulation dans la ville. En effet, la cité souffre d'un sérieux déficit en matière de signalisation et de réglementation du fait de la croissance  urbaine depuis plusieurs années.
"Avant, on évoquait l'absence de signalisation dans la ville avec beaucoup de fierté car cela fonctionnait normalement et la circulation était sous contrôle, mais  aujourd'hui tout a changé. La ville a connu une importante extension, et le nombre  d'habitants a largement dépassé les cent mille. De ce fait, il n'est plus question de rester prisonnier des sentiments nostalgiques de certains qui refusent de voir la ville au-delà des murs de l'ancienne médina",  nous a déclaré un citoyen en réaction à ce problème. Pourtant, plusieurs municipalités moins grandes, et connaissant moins de densité et de trafic sont dotées de ce mécanisme devenu indispensable pour l'organisation de la circulation tout en réduisant le déploiement des agents de circulation.
D'autre part, ce problème est loin d'être le seul souci des habitants, car, outre l'état précaire des routes, l'aménagement des carrefours ne cesse de faire réagir les usagers face à ces croisements conçus avec moins de sérieux. De ce fait, les voiries sont mal connectées, coupées les unes des autres, et le trafic est perturbé. Par ailleurs, des citoyens condamnent le comportement irresponsable de certains chauffeurs de taxi qui se conduisent en "seigneurs" dans la ville.
"Je viens juste d'avoir mon permis de conduire, et j'essaie au maximum de respecter le Code de la route. Malheureusement, j'ai été à maintes reprises confronté à des comportements irresponsables de certains chauffeurs de taxi qui prennent beaucoup de risques sur les routes étroites et dégradées de la ville. Je demande que les responsables réagissent, sinon, je serai obligé de ne plus conduire car je ne suis pas prêt de risquer ma vie et celles de mes enfants", nous a déclaré un citoyen pour dénoncer ces comportements. En effet, certains chauffeurs de taxi manifestent une tendance à  braver les interdictions et à s'arroger le droit  de vous dépasser, de faire des klaxons gratuits, faire de la pression sur le stop, et vous lancer des remarques hostiles et déplacées. Pourtant, ils devraient être les premiers à montrer plus de retenue et de rigueur puisqu'ils sont responsables de vies humaines.
Le boulevard de la corniche assiégé par les dos d'âne, tout le trafic est assumé par le boulevard des dunes où s'entassent camions, grands et petits taxis, voitures, calèches, motos et bicyclettes. La situation devient insoutenable lors des heures de pointe, et hors contrôle pendant la saison estivale. La ville d'Essaouira connaît une constante extension, le nombre d'habitants ne cesse d'augmenter, mais les voiries n'ont connu aucun changement. Pire, leur état se détériore au fil des jours, et les actions de bricolage initiées à chaque fois, n'ont guère réussi à cacher cet aspect précaire de la ville.

Abdelali Khallad
Lundi 13 Décembre 2010

Lu 718 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs