Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Essaouira marche contre le terrorisme




Dans le cadre du programme de commémoration des événements qui ont endeuillé le peuple marocain le 16 mai 2003, marqués par plusieurs attentats terroristes ciblant des innocents à Casablanca, 500 citoyens, entre enfants et jeunes issus des établissements scolaires et du tissu associatif local, ont pris part  à la marche pacifique organisée dimanche 16 mai 2010 à Essaouira en signe de rejet et de condamnation de toutes   les formes de violence et d’extrémisme.
Les jeunes brandissant des drapeaux nationaux et scandant des slogans appelant à l’instauration et au renforcement des valeurs de dialogue, de cohabitation et de partage, ont défilé sur le boulevard Mohammed V  jusqu’à la place Moulay El Hassan où se sont déroulées les activités  du programme commémoratif couronné, comme c’est le cas depuis six ans, par le fameux spectacle des colombes symbolisant la paix.
Parallèlement à la marche collective, Essaouira a abrité le troisième cross-country rural initié par la délégation du ministère de la Jeunesse et des Sports, avec l’appui de l’Initiative nationale pour le développement humain, en étroite collaboration avec les autorités provinciales et l’Association des remparts de Mogador de courses sur route.
Cette manifestation sportive avait durant un mois et demi, mobilisé autorités locales, conseils élus, services externes et acteurs associatifs dans le cadre de la phase éliminatoire marquée par l’organisation de courses préliminaires dans les centres Ait Daoued, Hanchan, Tamanar et Talmest. Un effort remarquable a été déployé au niveau des douars et communes rurales en vue d’assurer la participation massive des jeunes ruraux aux différentes courses préliminaires.
D’après Abderrahmam Laaji, délégué du ministère de la Jeunesse et des Sports à Essaouira, cette manifestation sportive visait à vulgariser la pratique sportive dans le monde rural, permettre aux jeunes talents de s’épanouir au niveau local et national, instaurer les valeurs de la compétition, et faire participer le maximum d’enfants non scolarisés, entre autres.
Ce troisième cross-country, a-t-il assuré, sera suivi de deux autres au niveau régional et national auxquels prendront part les dix meilleurs jeunes athlètes de la province d’Essaouira.

Abdelali Khallad
Mercredi 19 Mai 2010

Lu 576 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs