Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Essaouira dipose de tous les atouts pour devenir une ville universitaire




Essaouira dipose de tous les atouts pour devenir une ville universitaire
Essaouira, de par son rayonnement culturel et son cadre de vie, dispose des atouts nécessaires pour devenir une ville universitaire, a affirmé le directeur de l'Ecole supérieure de technologie d'Essaouira (EST), Belaid Bougadir.
"Il y a une possibilité pour un développement universitaire d'Essaouira et je suis très optimiste dans ce sens. La ville est déjà réputée sur le plan culturel, ce qui en fait un berceau idéal pour un mouvement scientifique, car la culture et les sciences vont de pair. En plus, le label touristique d'Essaouira peut drainer les compétences nationales et internationales pour participer au développement d'un éventuel centre universitaire", a souligné M. Bougadir dans une déclaration à la MAP, en marge des journées portes ouvertes de l'EST-Essaouira, relevant de l'université Cadi Ayyad.
"Il ne faut également pas oublier le coût de la vie et le cadre agréable et tranquille de la ville qui plaident en faveur de l'installation d'une population estudiantine", argumente-t-il encore, estimant que l'EST-Essaouira peut constituer un noyau pour une université de grande taille destinée à former des élites scientifiques.
L'EST, étant l'unique établissement universitaire à Essaouira, est un atout pour l'épanouissement de la ville et devrait, par son développement constant, être un précurseur de développement régional, a affirmé M. Bougadir, soulignant l'énorme demande et la réputation dont jouit cet établissement au niveau national.
"L'EST-Essaouira a connu une évolution rapide. En termes de chiffres, quatre ans auparavant, il y avait à peine 110 étudiants, alors qu'on en est actuellement à 400", fait-il remarquer, ajoutant que l'effectif enseignant a également évolué pour atteindre 30 cadres enseignants et administratifs.
"Aujourd'hui, pour un nombre de places limité, nous recevons quelque 43.000 candidatures à travers le Maroc, ce qui reflète la bonne réputation de l'établissement au niveau national", a-t-il dit.
En termes de formation, le directeur de l'EST-Essaouira souligne que l'école est partie avec deux formations, alors que cette année elle en est déjà à quatre et sachant que ce nombre sera porté à neuf la saison prochaine. Il ajoute que l'établissement permet également aux cadres et professionnels de la région de suivre une formation continue dans certaines branches.
Il aborde également le volet recherche scientifique, faisant état de la mise en place d'un laboratoire de recherche qui accueille des chercheurs de renom et où huit étudiants préparent actuellement leurs doctorats sur des thèmes d'actualité. 
Interrogé sur les choix pédagogiques de l'établissement, M. Bougadir met l'accent sur l'importance des activités para-universitaires comme moyen d'épanouissement des étudiants.

Mardi 18 Mars 2014

Lu 2220 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs