Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Essaouira croule sous les ordures

Des déchets ménagers ternissent l’image de la capitale des Alizés




Il est 9 heures, ce 16 février. La route avoisinant la mosquée du lotissement V est presque coupée. Les eaux pluviales n’y sont pour rien cette fois. Ce sont plutôt les déchets ménagers entassés depuis quatre jours qui font le malheur des habitants de la cité touristique. Elle est connue pourtant pour sa biodiversité unique, sa ceinture verte, sa plage labellisée Pavillon bleu et son héritage architectural bâti classé patrimoine mondial.
Cela fait quatre jours maintenant que Mogador, jouissant d’une bonne notoriété, se fait humilier. Abandonnée à ses ordures, elle ne respire et ne voit que de la puanteur et des ordures !  L’image de désolation est la même à l’ancienne Médina, au lotissement V, à Azlef, au quartier Sqala et tout le reste : les pavés débordent d’ordures depuis plusieurs jours au vu et au su de tout le monde.
La relation tendue entre les employés d’une part et la société chargée de la gestion de l’assainissement solide d’autre part, n’est un secret pour personne, mais elle semble impliquer les cent mille habitants dans ce tiraillement qui dure depuis plusieurs mois.
Les employés nient toute grève ou absence. Ils affirment, à cet effet, ne pas disposer de moyens requis pour assurer le service. L’état mécanique des engins de la société pose un problème de sécurité pour les chauffeurs faute d’entretien, ont-ils souligné.
N’ayant pas pu joindre le directeur de la société pour avoir sa version des faits, nous avons contacté les services municipaux auxquels incombe la tâche d’assurer le service d’assainissement liquide. Les citoyens refusent d’une part de discuter du problème, mais affirment toutefois contraindre la société à honorer ses engagements explicitement formulés dans le contrat qui prendra fin en mai 2016. A cet effet, un édile nous a annoncé l’ouverture des plis de l’appel d’offres afférent au marché de la gestion déléguée du service de l’assainissement le 18 février 2016.
Pour remédier à la situation, les autorités locales ont coordonné avec les employés pour dégager les ordures en utilisant les engins de certaines communes.  L’opération a démarré la nuit du mardi 16 février 2016 à l’ancienne médina en attendant un renfort logistique pour délivrer le reste des quartiers de la ville de cette honte qui n’a que trop duré.
D’après un responsable syndical, et en l’absence d’une solution fiable, la ville continuera à endurer encore ce genre de situation pendant les deux mois prochains. Un problème qui reflète l’une des facettes de la gestion déléguée et met tous les services compétents devant leurs responsabilités.
 Affaire à suivre. 

Abdelali Khallad
Vendredi 19 Février 2016

Lu 1564 fois


1.Posté par Argano le 04/06/2016 13:17
Merci Ssi Abdelali pour cet article. J'en reviens pas!

Pour une ville comme Essaouira, avec ces potentiels exceptionnelles en terme de faune et de flore, etre est abondonnee de cette maniere insultante pour les habitants mais pour les marocains dans leur ensemble. C'est regrettable d avoir de tels elus de la commune.

Mais bon ceci dit c'est aussi aux habitants d'Essaouira de prendre leur dispositions, sans complaisance, vis a vis de leurs elus...

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs