Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Essaouira abrite son premier séminaire touristique et médiatique


L’Association de l’industrie hôtelière demande aux acteurs touristiques de travailler pour la mise à niveau du secteur



Essaouira abrite son premier séminaire touristique et médiatique
La ville d’Essaouira vient d’abriter le premier séminaire touristique et médiatique. Un évènement qui a été organisé par l’Association de l’industrie hôtelière en partenariat avec le club de presse de Marrakech sous le thème «Le tourisme, un fondement du développement».
A cette occasion, les participants ont précisé que cette ville, vu sa position historique et géographique, peut jouer un rôle avant-gardiste dans le tissu touristique national  et international en ce qui concerne l’affluence de touristes étrangers. Dans ce sens, ils ont souligné que la mise en œuvre de la vision touristique d’Essaouira est tributaire de l’unification des rangs de tous les professionnels touristiques de la ville et d’un travail important pour la promotion du produit touristique.
  Dans ce cadre, le président de l’Association de l’industrie touristique a rappelé que la ville était marginalisée avant les années 90 et que son économie était basée sur la pêche et l’artisanat. Mais après 1992, le tourisme a commencé à se rétablir grâce à l’amélioration des capacités d’hébergement et des services hôteliers. Un développement attesté, selon lui, par le passage du tourisme de transit, dont la durée de séjour ne dépasse pas une nuitée,  au tourisme de «résidence».
Par ailleurs,  il a souligné que le rôle de l’association  est de défendre les intérêts des professionnels hôteliers et de pallier les dysfonctionnements provoqués par certains intrus.
Dans ce sens, il a indiqué  que «la ville abrite plusieurs maisons d’hôtes qui ne disposent pas d’autorisation et travaillent, sans contrôle, dans la clandestinité», en précisant que le rôle de son association est de suivre la situation de pès et d’alerter les autorités locales et les autres associations professionnelles locales. Et ce pour arrêter cette hémorragie  qui menace le produit touristique de la ville.
Il a également précisé que, compte tenu de la stratégie adoptée par son association, elle a aussi pour   rôle la promotion et la valorisation de ce produit à travers plusieurs canaux, en l’occurrence, l’organisation de festivals et  de manifestations culturelles et touristiques  nationales et internationales, et la participation aux salons internationaux.
Pour sa part, le secrétaire général de l’association, Mustapha Al Alaoui,  a insisté sur l’importance du dialogue avec les associations professionnelles touristiques et leur encadrement afin d’améliorer la qualité des services et d’accompagner les investisseurs dans ce domaine.
 Il a également appelé à la promotion du tourisme interne surtout que la plupart des établissements sont focalisés sur les touristes étrangers.
M.Alaoui a relevé l’augmentation des nuitées,  qui sont passées de 350.000 en 2011 à 400.000 en 2012. Tout en annonçant que cette rencontre a permis la signature d’un contrat de partenariat entre le club de presse de Marrakech et l’Association de l’industrie touristique.

M.A
Samedi 16 Mars 2013

Lu 639 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs