Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Essaouira : L’Entraide nationale communique sur ses Maisons du citoyen




Essaouira : L’Entraide nationale communique sur ses Maisons du citoyen
Dans le cadre de sa stratégie de formation continue, et en coordination avec la délégation d’Essaouira, l’Entraide nationale vient d’organiser des journées de communication en faveur de 62 directrices et directeurs  des Maisons du citoyen sous le thème « La Maison du citoyen comme maison d’éducation au civisme », et ce du 11 au 15 décembre 2010 à Essaouira.
« Ayant pour but le renforcement des compétences des directrices et directeurs des Maisons du citoyen, cette rencontre, la quatrième du genre,  s’est fixé depuis le début un ensemble d’objectifs à réaliser par les participants. Ainsi, les ateliers animés de la rencontre marquée par un excellent partage d’expériences, devaient aboutir au parachèvement du statut de l’association à laquelle on assigne la gestion de la Maison du citoyen, l’élaboration d’un formulaire de recensement des bénéficiaires, un projet de gestion et  une proposition d’un plan d’action à expérimenter au sein de ces  établissements», a déclaré Abdelali Maâzouz, délégué de l’Entraide  nationale à Essaouira.
Mohammed El Maadel, dans son exposé, a mis en avant l’évolution des Maisons du citoyen passées de 2 en 2005 avec 940 bénéficiaires à 68 en 2010 avec 19168 bénéficiaires. Maadel a insisté sur la nécessité d’accorder plus d’intérêt aux programmes d’éducation au civisme et aux activités sportives. Les participants avaient aussi rendez-vous avec un atelier autour du projet de l’établissement animé par Nour Eddine Kheir Allah. Celui-ci a mis en avant l’aspect stratégique du projet à adapter avec les spécificités locales afin  de mieux répondre aux besoins réels de l’établissement qui doit être plus à l’écoute de ses bénéficiaires. Il a invité les participants à adopter une méthode de gestion participative tout en respectant la vision et les stratégies du secteur. Les ateliers encadrés par Kheir Allah et Abdelali Maâzouz ont ainsi travaillé sur le volet sensibilisation, la constitution, les spécificités, les comportements et le fonctionnement de l’équipe de travail, l’animation du projet d’établissement, la gestion des réunions, la mise en œuvre des actions et la capitalisation des résultats du projet.
Ces journées ponctuées par la signature d’un partenariat entre la délégation de l’Entraide nationale à Essaouira d’une part, et l’association de gestion de la Maison du citoyen, ont été l’occasion pour échanger des expériences entre les Maisons du citoyen au Maroc. En marge du programme, on a organisé  une visite à la maison de soutien des enfants en situation difficile créée par l’Initiative nationale pour le développement humain, et une autre au siège de la Maison du citoyen  située au cœur du quartier Lalla Amina et offrant un ensemble de services  éducatifs, sociaux et culturels à une clientèle diversifiée.

Abdelali Khallad
Lundi 27 Décembre 2010

Lu 689 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs